ActualitéLife Style

Santé : Anémie, symptômes et conséquences

Symptômes de l’anémie L’anémie se définit comme un état de diminution du taux d’hémoglobine ou de la masse d’hémoglobine circulaire dans le sang. L’hémoglobine est une protéine, constituant principal des globules rouges. Elle a pour fonction principale de transporter l’oxygène des poumons vers les autres organes, les muscles et tous les tissus grâce à la circulation artérielle.  Un taux d’hémoglobine en baisse signifie donc une baisse du taux d’oxygène transporté. Les enfants, les femmes enceintes sont les personnes les plus à risque.

Les symptômes de l’anémie

L’anémie entraine des symptômes différents en fonction de sa gravité. Le dosage d’hémoglobine dans le sang, ajoutés à d’autres analyses sanguines permet de faire le diagnostic. Comme symptômes on peut avoir : 

  • Pâleur de la peau ou des paupières, 
  • Une jaunisse (ictère)
  • Essoufflement à l’effort puis au repos, 
  • Accélération du rythme cardiaque,
  • Fatigue persistante, palpitations, vertiges, cyanose, 
  • Épuisement psychique et intellectuel,
  • Présence de sang dans les urines (hématuries) ou dans les selles 
  • Douleurs locales ou étendues.

Les causes de l’anémie

L’anémie dispose de deux grandes causes : l’anémie d’origine centrale et l’anémie d’origine périphérique. L’anémie centrale est liée à une insuffisance de production de globules rouges par la moelle osseuse. Elle s’explique le plus souvent par : 

  • Une carence en fer, en vitamines B9 (acide folique) ou B12 (cobalamine), 
  • Une maladie inflammatoire chronique,
  •  Une déficience hormonale en érythropoïétine (EPO), qui est physiologiquement fabriqué par les reins,
  • Un dysfonctionnement de la moelle osseuse.

L’anémie périphérique quant à elle résulte d’une perte de globules par hémorragie ou hémolyse (destruction des globules rouges). Il peut s’agit donc de : 

  • Maladies génétiques : la drépanocytose, la thalassémie, 
  • Une pathologie digestive, des infections, 
  • Une affection gynécologique, urologique,
  • La prise de certains médicaments
Lire aussi:  Togo : l’édition 2019 de la quinzaine commerciale ouvre ses portes ce 15 décembre

Les catégories d’anémie

On distingue quatre (04) grandes catégories d’anémie :

  • Les anémies microcytaires hypochromes non régénératives : elles sont caractérisées par le taux d’hémoglobine, le pourcentage de volume globulaire moyen (VGM), la concentration circulaire de la masse d’hémoglobine (CCMH), et les réticulocytes, tous inférieurs à la normale.
  • Les anémies normocytaires normochromes et non régénératives : comme indiqué, toutes les valeurs sont dans les normes sauf le taux d’hémoglobine. Elles sont donc les manifestations d’une maladie de la moelle osseuse (lieu de production des globules rouges).
  • Les anémies macrocytaires et non régénératives : elles sont dues à une carence en vitamines.
  • Les anémies régénératives : causées par la destruction des globules rouges.
Traitements de l’anémie 

Les traitements de l’anémie varient selon la cause et la catégorie d’anémie : 

  • Arrêt la prise du médicament qui cause l’anémie,
  • Corriger une carence en fer, en vitamine B12 si nécessaire,
  • Pour les femmes ayant des menstruations abondantes, prendre des antianémiques si nécessaire,
  • Traiter de façon optimale la maladie chronique à l’origine de l’anémie. Souvent, un traitement adéquat de cette dernière suffit à faire disparaître l’anémie. 
  • En cas d’anémie à hématies falciformes, les crises douloureuses sont soulagées à l’aide d’analgésiques.
  • En cas d’anémie grave, une transfusion sanguine ou une transplantation de moelle osseuse peut s’avérer adéquat.

Aujourd’hui, l’anémie est un véritable enjeu de santé publique qui touche en majorité les enfants et les femmes enceintes. L’Organisation Mondiale de la Santé estime qu’environ 42% des enfants de moins de 5 ans et 40% des femmes enceintes dans le monde sont anémiques. Ainsi, pour prévenir cet état de mal, il est important de privilégier les aliments riches en fer, en vitamines B9 et B12 tels que les fruits, les légumes, les produits laitiers, le Soja et les Œufs. Il est conseillé de consulter un médecin en cas de détection de l’un des symptômes sus cités.

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: 1 Average: 4]
Fin du Franc CFA en Afrique francophone

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *