ActualitéCoronavirus

Togo : l’usage du mobile money prend de l’ampleur

Le nombre d’utilisateurs des services financiers au Togo grimpe de façon exponentielle. Un rapport établi par l’Autorité de Réglementation des Secteurs de Postes et Télécommunications (ART&P), sur l’évolution  des marchés régulés, révèle le taux de croissance du secteur.

Adopté depuis 2013, le mobile money au Togo conquiert plus d’usagers de jour en jour. Selon le rapport de  l’ART&P, 62,7% des abonnés des deux réseaux de téléphonie mobile (Togocel et Moov) en activité au pays, font usage d’au moins un des deux services mobile money proposés (T-money et Flooz). 

En 2013, on observait 83 000 personnes ayant souscrit aux services financiers mobiles. En 2017, on comptait 1,9 millions d’utilisateurs, puis en 2018, 2,3 millions. Cela équivaut à un taux de croissance annuel de 95 % au cours du laps 2013-2018, et de 21% de 2018-2020. Concernant le taux de pénétration, il est estimé à 52%. Ces chiffres s’expliquent notamment par la prolifération des kiosques de transactions mobiles. Ils sont passés de quelques centaines, à 11 119 en 2017, puis à 12 136 en 2018. 

En termes de volume de transaction, le rapport de l’ART&P mentionne qu’en 2018, le montant transféré via les services T-money et Flooz, s’élevait à 607,7 milliards, pour  61 millions de transactions. On enregistre 1,6 milliards de francs CFA, de transactions journalières, avec une moyenne de 10 000 francs CFA. 

Notons que les montants possibles de transferts sont de 1 à 500 000 francs CFA pour T-money, et 1 à 1,5 millions pour Flooz.   

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: 1 Average: 4]
Lire aussi:  Togo : l’édition 2019 de la quinzaine commerciale ouvre ses portes ce 15 décembre

Par Emeline KUTOBLENA

Rédactrice Web / Stagiaire chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *