ActualitéDossiers

Dossier : les stars de la musique africaine se lèvent contre le Coronavirus

Le coronavirus en Afrique n’est plus une nouveauté pour le continent. Selon les moyens de chacun, chaque État essaie d’organiser la riposte contre le virus. Conscient de cela, les célébrités de la musique africaine ne restent pas en marge de ces efforts.

Morceaux de sensibilisation contre la propagation du coronavirus, dons, ou encore des appels aux fans, tous les moyens sont bons à utiliser pour accompagner les dirigeants du continent à lutte contre ce fléau qui touche la planète entière.

À Dakar,

Au Sénégal, Youssou N’Dour a apporté son soutien au ministère de la Santé en faisant don d’un lot de matériel et d’équipements sanitaires. Le musicien, conseiller du président sénégalais Macky Sall, ne s’est pas arrêté là. Il a, en effet, mis son groupe Futurs Médias à contribution. La chaîne privée, Télé Futurs Média (TFM), diffuse des cours pour les enfants déscolarisés. Cela se fait à travers une émission titrée « Salle des profs ». Émission animée par une des vedettes de TFM, Astou Mbène Thioub.

À Kinshasa,

Le 21 mars 2020, sur ses réseaux sociaux, le roi de la rumba, Fally Ipupa, a sollicité ceux de ses fans qui le peuvent à faire des dons pour soutenir les autres. « Je sais que c’est très très compliqué à Kinshasa, tout le monde n’a pas les moyens de faire ses courses… », a reconnu le chanteur. Il a fait appel à la crème des célébrités (sportifs, artistes et simples citoyens) à unir leurs forces sur la plateforme d’aide qu’il a lancé à travers la Fally Ipupa Foundation.

Lire aussi:  Maroc : des aides financières directes à 4,3 millions de familles

Cette dernière a mis en place des numéros téléphoniques, un numéro de compte et une cagnotte en ligne pour récolter des fonds. Jusque-là, la cagnotte sur la plateforme Leetchi a récolté un peu plus de 6 000 euros.

Coronavirus Assassin

Le coronavirus en Afrique ne manque pas d’inspirer les artistes. Tout comme les épidémies précédentes que sont la grippe aviaire et récemment Ebola, les artistes n’ont pas manqué l’occasion de faire des chansons de sensibilisation sur le coronavirus. « Le virus est dehors, partout […] Enfermons-nous comme en temps de guerre / l’ennemi n’a pas de visage, et nous on est de tous âges, nous, tous ceux qu’on aime, nos enfants en bas âge / confinons-nous, restons à la maison », conseille Koffi Olomide. Ce dernier titre en date intitulé « Coronavirus Assassin » a été mis en ligne le 30 mars 2020.

À Abidjan,

L’interprète du tube « Tu seras élevé », DJ Kerozen prend la lutte contre la propagation du coronavirus en Afrique à bras le corps. Après annulation de ses concerts, l’artiste a fait une apparition sur les réseaux sociaux, gants et cache-nez au point. Il a ouvert un numéro pour faire des donations. La star du couper-décaler s’est empressé de sortir une chanson sur le sujet. « L’affaire est sérieuse, donc nous aussi, soyons sérieux », chantonne DJ Kerozen. Le 4 avril dernier, l’artiste a fait des dons de vivre à plusieurs foyers de la capitale ivoirienne.

L’artiste Kerozen vient en aide aux foyers nécessiteux
À Abidjan, l’artiste Kerozen vient en aide aux foyers nécessiteux

Le ton de ces nouveaux hymnes n’est pas toujours mélancolique. Le Ndlovu Youth Choir, en Afrique du Sud, a produit plusieurs clips enjoués et très pragmatiques, montrant très concrètement comment se laver les mains efficacement. Le pays est pourtant particulièrement touché par la crise.

Lire aussi:  Coronavirus au Togo : ouf de soulagement pour les conducteurs de taxi-moto et tricycle

À Marrakech,

Le groupe féminin Laawniyat intime avec humour au virus de « rebrousser chemin vers la Chine ».

À Lagos,

Moins fréquents dans la production de chansons de prévention, les artistes nigérians ne manquent toutefois pas de donner des conseils à leurs fans. Burna Boy s’est contenté d’un bref message pour prévenir ses fans. « Restez en sécurité !! S’il vous plaît faites en sorte que votre santé soit une priorité dans cette période troublée », a écrit l’artiste. Tiwa Savage de son côté s’est prise en photo avec un masque et du gel hydro alcoolique.

Le monde militant et politique n’est pas du reste dans cette lutte contre le coronavirus en Afrique.

À Monrovia,

Le président libérien Georges Weah est entré en studio. Dans une collaboration avec des artistes gospel, le № 1 du Libéria a sorti un titre de sensibilisation. « Ce pourrait être ta maman, ce pourrait être ton papa, tes frères ou tes sœurs. Dressons-nous tous ensemble pour combattre ce sale virus », frédonne en anglais l’ancien international footballeur.

Cette stratégie obtiendra assurément des résultats puisque même si internet n’est pas toujours accessible, les radios pullulent.

À Kampala,

C’est le chanteur ougandais Bobi Wine qui prend le micro. Le principal opposant du président Yoweri Museveni a sorti le titre « Corona Virus Alert ». La chanson est un tube groovy de sensibilisation, surtout qu’il est vraiment difficile de s’informer correctement dans le pays.

Rappelons que le coronavirus a déjà frappé de deuil l’univers musical africain. Le Covid-19 a en effet emporté Manu Dibango et Aurlus Mabélé, deux grandes gloires de la musique africaine. Chacun à sa manière, les artistes tentent donc de freiner la progression du virus par leur art.

Lire aussi:  Togo : le gouvernement confirme 8 nouveaux cas de coronavirus

DECOUVREZ TOUS NOS ARTICLES SUR LE CORONAVIRUS

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: Average: ]

FI2L 2020
Tags
Afficher plus

Par Paul AMEGNAGLO

Rédacteur Web / Reporter chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Désactivez votre bloqueur de publicité

Pour une navigation optimale sur notre site, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité.