ActualitéCoronavirus

L’île Maurice compte zéro cas actif de coronavirus

L’île Maurice comptabilise zéro cas actif de coronavirus à ce jour, selon le gouvernement et les médias locaux. La campagne menée à travers les hashtags et slogans “#BeSafeMoris”, “#ResOuLakaz” ont porté leurs fruits.

L’île Maurice compte depuis le 27 avril zéro cas actifs de coronavirus. En effet, le pays qui totalisait 332 cas confirmés a vu 322 de ces cas guérir. Il a enregistré dix (10) décès liés à la maladie. « Aucun nouveau cas positif n’a été recensé dans le pays. En effet depuis lundi, il n’y a aucun cas actif sur le territoire mauricien », a annoncé mercredi Madhvi Juggurnath, présentatrice du journal de la mi-journée de la Mauritius Broadcasting Corporation, la chaîne de télévision publique.

Comme tous les autres pays africains, la maladie a débuté sur l’île avec des cas importés. En effet, les 28 premiers cas déclarés dans le pays étaient des voyageurs étrangers. Le pays a fermé ses aéroports après la déclaration de ces premiers cas mais la transmission s’est poursuivie localement pour aboutir à 332 cas confirmés. 

Le tourisme joue un rôle primordial dans l’économie mauricienne. Conscientes de cela, les autorités ont, dès le début, pris la pandémie au sérieux. Elles ont tout de suite pris une série de mesures dans le but de limiter la propagation du virus.

Le ministère de la Santé et du Bien-être a déclaré que 76 956 tests au total ont été effectués sur l’île. Le confinement a été décrété, assorti d’un couvre-feu. Ces premières mesures ont été accompagnées d’une campagne de communication comprenant un numéro vert, des briefings quotidiens et aussi un site web dédié au Covid-19 et une page Facebook spéciale gérée par le ministère.

Lire aussi:  Covid-19 : des médecins cubains en Afrique du Sud pour aider le pays dans la lutte

Les têtes dirigeantes de l’île Maurice ne baissent pas la garde pour autant. Selon le ministère de la Santé, il y a encore 220 passagers en quarantaine. Le couvre-feu décrété depuis le 20 mars, ne sera levé que le 1er juin au plus tôt. Le Parlement mauricien a ouvert, le mercredi 13 mai 2020, les débats sur un projet de loi controversé qui, selon le gouvernement, permettra de consolider la lutte contre le virus qui continue de décimer le monde.

Selon le quotidien L’Express, « il y a polémique à tous les étages ». L’opposition considère certaines de ces dispositions comme un coup de force injustifié. Les syndicats de leurs côtés dénoncent les importantes concessions accordées aux employeurs au détriment des travailleurs.

Notons qu’avec sa population d’environ 1,3 million d’habitants, Maurice est un pays à revenu intermédiaire, selon la Banque mondiale.

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: 1 Average: 4]

Tags
Afficher plus

Par Paul AMEGNAGLO

Rédacteur Web / Reporter chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Désactivez votre bloqueur de publicité

Pour une navigation optimale sur notre site, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité.