ActualitéEntrepreneuriatModeNotre sélectionPortrait

Togo : Biassi Nadège Ayélé, une styliste en pleine éclosion

Togolaise aux origines “Guin”, ce monde l’accueille un 24 mai, à Lomé. Ainée d’une fratrie de trois enfants et passionnée de la musique, Biassi Nadège Ayélé se découvre très tôt un attachement au monde de la création. Spécialisée dans la confection de tenues pour dames et enfants, notre pépite de ce numéro a ouvert en 2019 son atelier de couture : “Sonishca fashion”.

L’actuelle patronne de Sonishca fashion n’est encore qu’un enfant quand sa passion pour la mode se manifeste. Elle nous raconte : « J’ai ressenti ma passion pour la mode depuis la tendre enfance. J’avais l’art au bout des doigts, ce qui me prédisposait à manier facilement tout ce qui se retrouvait entre mes mains. Que ce soit un bout de pagne, du tissu, des perles, des chaussures… Je me rappelle même avoir confectionné à la main la tenue de mon premier récital de même que ma chaussure en classe de 3e ».

C’est à la suite de cette expérience que Biassi Nadège décide de faire carrière dans la mode après l’obtention de son Bac : « J’ai obtenu mon bac technique en 2012 puis en 2014 je me suis inscrite pour des cours de perfectionnement à l’Institut de mode crédaniah “coupe nouvelle à Lomé” sur une période de 4 ans ». Une fois la formation achevée, elle ne perd pas de temps pour faire valoir ses connaissances à travers Sonishca Fashion.

Un talent en pleine éclosion 

Depuis 2019, Sonishca Fashion écrit son histoire : « Je dirai qu’il y a deux ans que j’ai lancé ma marque “Sonishca Fashion”. Il m’a fallu du temps pour trouver un peu de stabilité et donc je n’ai pas encore eu la possibilité de lancer une collection. Cependant, une présentation de deux tenues a été faite dans un cover qui a été relayé en masse sur les réseaux sociaux », explique Biassi Nadège.

Au-delà de raconter une histoire, Biassi Nadège transmet également des émotions, des messages à travers ses créations. Le 24 mai 2021, elle a présenté une tenue à travers le cover du titre “Maman” de l’artiste togolais Shad, en hommage à sa mère décédée. « La tenue dénommée ‘’Mélancolie’’ créée à partir de dentelles noires, de perles, et de fourrure traduisait mon ressenti quand je pense à ma mère », explique-t-elle. La beauté de la tenue reflète la profondeur… […

Interview avec Yves Ezui, Fondateur et Directeur Général de ForManagement Consulting

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *