ActualitéEntrepreneuriatNotre sélectionPortrait

Burkina Faso : Zama Kelly Paré, sentinelle des richesses africaines

Zama Kelly Daniella Paré est une jeune entrepreneure burkinabè. Lauréate de la première édition du programme L’Afrik De Demain, elle est la promotrice de Take It, une structure de production des tissus locaux burkinabè et de confection des vêtements et accessoires de mode. Intégrant officiellement en avril 2021 le cercle des entrepreneurs contemporains d’Afrique, Kelly Daniella veut faire de sa structure une arme de dévalorisation des tissus occidentaux au profit des tissus africains. 

Zama Kelly Daniella Paré se définit comme une lionne. Ses premiers atouts sont le travail, l’honnêteté et la foi. « Je suis une lionne. Je suis une jeune dame de 23 ans issue d’une famille modeste de trois enfants dont les parents leur ont appris à prôner le travail, l’honnêteté et la foi comme valeur », précise-t-elle. Étudiante en fin parcours Master à l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest (UCAO) de Bobo Dioulasso, Zama Kelly Daniella Paré est une grande passionnée du secteur entrepreneurial. Depuis son enfance, son cœur ne bat que pour cet univers, a-t-elle dit : « J’ai toujours eu la passion de faire les choses nouvelles par moi-même depuis toute petite. Déjà au Lycée, j’avais des initiatives privées et de petits commerces. Mais je dirai que j’ai réellement commencé à entreprendre à l’université à 19 ans ».

Heureuse après sa sélection pour la première édition du programme L’Afrik De Demain, l’entrepreneure n’a pas manqué d’exprimer sa joie lors de l’annonce des résultats : « J’étais vraiment heureuse et enthousiaste pour le début de cette nouvelle aventure ». Pour elle, ce programme porté par le magazine Ocean’s News est une très belle aubaine pour les jeunes entrepreneurs africains. Comptée aujourd’hui parmi les jeunes entrepreneurs promoteurs dans son pays le Burkina, Zama Kelly Daniella Paré a pour ambition de militer pour porter haut les couleurs et les richesses du continent africain. Autrement, pour promouvoir la consommation des tissus africains, plus précisément le textile burkinabè.  

Take It, pour conserver les tissus africains 

Take It est une jeune structure de production des tissus locaux burkinabè et de confection des vêtements et accessoires de mode. Elle est également spécialisée dans le prêt à porter, tout fait en tissu local. Basée à bobo Diaoulasso, la structure qui a vu le jour en avril 2021 est composée d’une équipe de cinq personnes. À travers Take It, Zama Kelly Daniella Paré veut inciter à l’adoption des valeurs africaines contre celles occidentales. En imposant sur le marché national les tissus locaux de son pays d’origine, la jeune entrepreneure vise par ce moyen à répondre à un besoin urgent de l’Afrique : le recours aux valeurs et sources du continent. 

Comme elle ne cesse de marteler chaque fois qu’elle en a l’occasion : « Un bon entrepreneur, c’est celui-là qui a d’abord en lui une véritable empathie et une réelle envie de pallier une situation donnée. C’est celui-là qui est guidé par un leitmotiv autre que financier. C’est une personne avec de la vision ». Pour cette jeune visionnaire africaine, « L’entrepreneuriat est la meilleure aventure du monde : elle est palpitante ».

Zama Kelly Daniella Paré
Zama Kelly Daniella Paré, lauréate du programme L’Afrik De Demain 2021

Soutenue et encouragée par ses proches, Zama Kelly Daniella Paré ne cesse d’émerveiller sa clientèle à travers ses différentes collections. Elle se remémore de l’un de ses moments forts de travail : « Le souvenir qui m’a le plus marqué pour l’instant dans mon parcours entrepreneurial est celui du sourire d’un jeune couple que j’ai habillé pour leur mariage, car leur couturier avait raté leur tenue. À leur grande surprise, en moins de sept jours, nous avons réussi à leur faire croire encore ». 

Tout ce travail de grande valeur et de qualité que démontre cette structure depuis sa création, lui a valu plusieurs distinctions à l’instar de sa place de demi-finaliste du concours “Pépites d’entreprises” au Burkina Faso. Inconnue hier, Take It se fait remarquer aujourd’hui grâce à  ses créations 100% originales. À l’avenir, Zama Kelly Daniella Paré projette l’organisation d’un évènement à l’endroit des jeunes acteurs de mode du Burkina Faso sous l’appellation “SYa Fashion Days”.

Interview exclusive avec Kayi DOGBE, Présidente de l’Association Femmes Chrétiennes Unies dans l’Action

Par Estelle KETOGLO

Rédactrice Web / Reporter chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *