Actualité

Cinéma : l’UNESCO et Netflix lancent un concours à l’endroit des jeunes africains

Netflix et  l’UNESCO s’associent pour lancer un concours de courts métrages en Afrique subsaharienne sur le thème “Contes populaires africains réinventés”. L’un des objectifs principaux de ce concours est de découvrir de nouveaux talents et d’offrir aux cinéastes émergents d’Afrique subsaharienne une visibilité internationale.

Netflix et l’UNESCO lancent conjointement un concours de courts-métrages en Afrique subsaharienne sur le thème « Repenser les contes populaires africains ». Les gagnants de cette compétition originale seront formés et guidés par des professionnels du cinéma et disposeront d’un budget de production de 75 000 dollars pour réaliser des courts métrages. Ils seront diffusés en première sur Netflix dès 2022, sous la forme d’une minisérie intitulée « Anthologies des contes populaires africains ».

L’un des principaux objectifs du concours est de découvrir de nouveaux talents et d’offrir aux cinéastes émergents d’Afrique subsaharienne une visibilité internationale. « Nous sommes à la recherche des adaptations les plus audacieuses, intelligentes et inattendues des grands contes populaires africains et les partagerons avec les amateurs de divertissement dans plus de 190 pays  », souligne l’UNESCO dans communiqué.

Les inscriptions à ce concours de courts-métrages en Afrique subsaharienne débutent ce 14 octobre 2021 et prennent fin le 14 novembre 2021. Les participants  doivent notamment être âgés de 18 à 35 ans, vivre et être originaires d’un pays d’Afrique subsaharienne et avoir minimum deux ans d’expérience professionnelle dans l’industrie audiovisuelle. Six jeunes seront récompensés.

Les six lauréats recevront chacun une enveloppe de production de 75 000 USD (par l’intermédiaire d’une société de production locale) pour la création, le tournage et la postproduction de leur film, avec les conseils de mentors sélectionnés par l’UNESCO et Netflix, afin que toutes les personnes impliquées dans la production soient dûment récompensées. Chacun des six gagnants recevra en outre 25 000 dollars.

Lire aussi:  Ciné 229 Awards : Bénin capitale du cinéma du 11 au 12 décembre

Ce partenariat entre Netflix et l’UNESCO permettra également de créer des emplois durables et de stimuler la croissance économique, contribuant ainsi à la réalisation du programme de l’Agenda 2030, une série d’objectifs fixés par les Nations unies et visant à mettre un terme à toute forme de pauvreté dans le monde d’ici à la fin de la décennie. 

Ce concours de courts-métrages en Afrique subsaharienne contribuera également à réduire les inégalités en ouvrant l’accès aux marchés mondiaux et en garantissant des conditions de travail dignes. Tous ces objectifs sont essentiels dans le cadre de l’Agenda 2030. Les candidats sont invités à soumettre un synopsis de leur idée (500 mots maximum) dans un format créatif, ainsi qu’un lien vers un CV récent et un portfolio de leurs travaux audiovisuels, en accédant au site de concours ICI.

Interview avec Yves Ezui, Fondateur et Directeur Général de ForManagement Consulting

Isabelle SODOKIN

Rédactrice Web chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *