ActualitéCoronavirus

Togo : bilan positif de la campagne « Je M’engage » de la Fondation XOESE

C’est un bilan positif qui est sorti de la rencontre des groupes nationaux de plaidoyer de la Fondation XOESE. L’évènement qui s’est tenu par visioconférence le 29 juin 2021 était en marge du Forum Génération Égalité (GEF) actuellement en cours à Paris. Il a vu la participation de plusieurs personnalités politiques à l’instar de Oulimata SARR, Directrice Régionale ONU-Femmes Afrique de l’Ouest et du Centre. Téléchargez le 18e numéro du magazine Ocean’s News.

Le monde entier a les yeux rivés du côté de Paris pour le Forum Génération Égalité organisé par ONU-Femmes, coprésidé par la France et le Mexique. Démarré le 30 juin 2021 dans la capitale française, sous format numérique l’évènement prendra fin le 02 juillet 2021. 

Rassemblant des centaines de représentants d’Etat, d’organisations internationales, d’associations féministes, et d’acteurs de la société civile, cette conférence entend mettre les gouvernements face à leurs engagements de politiques concrètes. Le symbole est fort, car il s’agira de marquer les esprits, 26 ans après la Déclaration de Pékin. 

La campagne Je M’engage

En marge de cet évènement qui est un premier grand texte majeur international d’engagement et de législation pour la défense des droits des femmes de l’histoire contemporaine, XOESE, le fonds pour les femmes francophones a organisé une rencontre le 29 juin 2021 par visioconférence pour faire le point sur la campagne Je M’engage. Un évènement qui a réuni plusieurs organisations et associations.

Lancée depuis le 12 mai 2021, le but de la campagne Je M’engage  est de mobiliser les acteurs locaux en Afrique francophone et Haïti afin qu’ils prennent des engagements concrets pour soutenir les Coalitions d’Actions et le Mécanisme pour les femmes, la paix et la sécurité et l’action humanitaire, qui seront lancés à Paris. À cet effet, la Fondation XOESE a constitué douze groupes nationaux de plaidoyer au lancement de cette campagne, pour mener diverses actions dans leurs pays respectifs (Bénin – Cameroun Burkina Faso – Mauritanie – Niger – Sénégal – Haïti – Togo – Côte d’Ivoire – République Démocratique du Congo – Burundi – Mali). 

Lire aussi:  Covid-19 : les ressortissants chinois au Togo offre 10 000 masques à la Police Nationale

Cette rencontre fut l’occasion pour ces différents groupes de présenter les résultats du travail abattu tout au long de la campagne. À l’instar du Burkina et du Mali qui ont mobilisé tous les deux 131 organisations de la société civile pour mener à bien la campagne, c’est un bilan positif qui a été présenté par l’ensemble des équipes de la Fondation XOESE. Reyhanath Touré-Madadou, Coordinatrice internationale de la campagne Je M’engage des douze pays n’a pas caché son satisfecit à la fin de la rencontre : « En 50 jours, le résultat est très satisfaisant et encourageant. Mobiliser plus de 1500 OSC et plus de 20 faîtières, les emmener à travailler ensemble, à mobiliser les acteurs locaux qui se sont engagés, c’est à féliciter ».

La Présidente de XOESE, Massan d’Alméida s’est dite également fière de cette initiative qui pour elle n’est que le début d’une grande révolution féminine. « Je suis très heureuse de ces 50 jours d’actions que nous avons menées. Avec la campagne Je M’engage, XOESE apporte quelque chose de concret cette année au Forum Génération Égalité », s’est-elle réjouie.  

Massan d’Almeida, Présidente de XOESE

Oulimata SARR, Directrice Régionale ONU-Femmes Afrique de l’Ouest et du Centre tout en félicitant la fondation XOESE pour l’initiative et les résultats obtenus a rappelé l’essence même du Forum Génération Égalité : « Pour nous le forum genre et égalité est un forum qui nous permet de parler véritablement d’égalité et de chance, mais aussi de donner la relève au plus jeune », a-t-elle expliqué. 

Fondation XOESE
Oulimata SARR, Directrice Régionale ONU-Femmes Afrique de l’Ouest et du Centre

Elle a également évoqué l’importance de la participation des hommes dans la lutte pas seulement aux rencontres, mais aux programmes liés aux genres pour plus d’impact : « Lorsqu’on parle d’égalité de genre, qu’on accueille dans notre conversation tous les acteurs et que chaque organisation de la société civile s’assure que les conversations ne sont pas juste destinés aux femmes, car pour faire bouger le monde aujourd’hui, nous avons besoin de nos hommes, nos chefs traditionnels, tous ceux qui peuvent décider dans la société ». Et de conclure : « Nous voulons que vous voyez avec nous, que tout le monde s’engage pour un monde juste ».

La Fondation XOESE

XOESE [hᴐèsé] ou [hᴐԑse] est un mot qui veut dire « Crois-y » ou « Crois-le » en Mina et en Ewé – deux langues véhiculaires africaines parlées au Ghana, en Côte d’Ivoire, au Togo et au Bénin. La fondation XOESE est une association féministe d’utilité publique créée le 1er septembre 2015 et basée à Lomé au Togo.

Lire aussi:  [L’ÉDITO OCEAN’S NEWS N°019] ELLES MONTRENT QUE C’EST POSSIBLE !

L’initiative est née de l’idée originelle de créer un fonds autonome pour les femmes francophones afin de relever les défis de financement que rencontrent les organisations et militantes francophones des droits des femmes. POUR CONSULTER LES RÉSULTATS DE LA CAMPAGNE JE M’ENGAGE RENDEZ SUR LE PORTAIL OFFICIEL DE LA FONDATION XOESE.

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: 1 Average: 5]
Interview avec Sefora Kodjo, Présidente du Conseil d'Administration de la Fondation SEPHIS

Aime APEDOH

Directeur de Publication de Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *