ActualitéEntrepreneuriat

La FEFA TOGO forme 48 entrepreneures togolaises 

La Fédération des Femmes Entrepreneures et Femmes d’Affaires du Togo (FEFA TOGO) a organisé le 25 mars 2022, à l’hôtel Onomo de Lomé, un atelier de formation à l’endroit des entrepreneures togolaises. Une initiative qui entre dans le cadre du programme Shetrades du centre de commerce international.

L’hôtel Onomo a accueilli, vendredi 25 mars dernier, un atelier de formation à l’endroit des femmes entrepreneures togolaises. Initiative conjointe de la FEFA TOGO et du Centre de Commerce International, cet atelier de formation a porté sur les mécanismes et outils de facilitation du commerce dans le cadre de la ZLECAF (Zone de Libre Échange Continentale Africaine). 

Plus précisément, la formation était axée sur l’autonomisation des femmes dans la ZLECAF et la préparation à l’exportation et commerce régional sur les opportunités de la ZLECAF dans le cadre du programme Shetrades.  « Cet atelier de formation est une occasion d’échanger sur la tenue à adopter en cette ère où tout le continent est en effervescence pour élaborer des stratégies de la mise en œuvre de la Zone de Libre Échange Continentale Africaine », a précisé Candide Leguede, présidente de la FEFA TOGO, dans son discours pour la circonstance. 

FEFA Togo
Vue partielle des participantes à la formation

Pour une meilleure compréhension de la ZLECAF

Une première à Lomé, ce programme vise entre autres à améliorer la compréhension des entrepreneures sur la ZLECAF, amener à une meilleure connaissance et compréhension des exigences, procédures et solutions sur l’exportation. Mais aussi, à évaluer l’état de préparation des entreprises des entrepreneurs à entrer sur les marchés régionaux et à prendre conscience de leur stratégie d’exportation potentielle et acquisition d’aperçu de leurs faiblesses et leurs forces. 

« Il est attendu que chacune des entrepreneures finalise sa propre analyse SWOT des exportations sur la base des opportunités des pays dans le cadre de la ZLECAF, de son secteur d’activité, de ses produits/services et de son niveau de préparation à l’exportation. Et qu’elles finalisent également leur propre canevas d’exportation qui leur serviront de point de départ pour rédiger un plan d’exportation complet », a confié madame Candide Leguede. 

La Fédération des Femmes Entrepreneures et Femmes d’Affaires du Togo
Vue partielle des participantes à la formation

Pour atteindre les différents objectifs qui ont fait naître cette initiative, trois modules importants abordant les questions de la ZLECAF et ses contours étaient au cœur de cette formation. Kossi Abiguime, consultant formateur au Togo, a outillé les entrepreneures sur plusieurs sujets à l’instar des  “principes de libre-échange”, des “bases de l’ALE (Accord de Libre Échange)” ou encore des “stratégies d’exportation”. Les participantes heureuses d’y avoir pris part n’ont pas caché leur joie. Etonam Tohoegno, responsable de Tebb’ Sweet, confie :  « Lors de cet atelier de formation, j’ai pu enfin comprendre les objectifs de la ZLECAF. Je retiens qu’il me faut plus travailler encore mon produit, le rendre compétitif sur le marché afin de pouvoir saisir les opportunités qu’offre la ZLECAF ».

Rappelons que la Fédération des Entrepreneures et Femmes d’Affaires du Togo (FEFA TOGO) est une organisation de femmes entrepreneures et femmes d’affaires, à but non lucratif, apolitique et laïque. L’organisation a pour but de promouvoir un entrepreneuriat féminin émergent et compétitif. Dans la poursuite de cet objectif, la FEFA TOGO a mis en place INNOV’UP, un incubateur de startup qui vient d’être labellisé. 

Dani AKAKPO, Directrice Générale de la société TAAL-SA en couverture du magazine Ocean's News

Par Estelle KETOGLO

Rédactrice Web / Reporter chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.