EntrepreneuriatNotre sélectionPortrait

Gabon : Paul Toukourou, éduquer les enfants à travers les arts de la scène

Paul Toukourou est un entrepreneur gabonais, fondateur et directeur général de l’école de théâtre « Les Zar’tistes » qui contribue à l’épanouissement des enfants, en leur apprenant de manière ludique l’aisance oratoire, la présence scénique et la gestuelle adéquate. Portrait.

Née en 1995 à Oyem, 4e ville la plus peuplée du Gabon, Paul Toukourou a fait ses études secondaires à Libreville. Il intègre dans un premier temps le collège Bessieux avant de poursuivre au Lycée Calasanz où il obtient en 2014 un Baccalauréat Scientifique, puis une licence en Production Pétrolière à l’Institut Supérieur d’Ingénierie, en 2018.

Après quelques expériences professionnelles, Paul Toukourou crée Les Zar’tistes en 2020, une école de théâtre qui initie les enfants âgés de 3 à 14 ans, aux arts de la Scène (théâtre, slam, art oratoire, conte, cirque, chorale). Un choix de carrière que ses proches n’ont pas approuvés au départ. « Mon entourage disait que j’étais fou. Certains m’ont traité de rigolo, de clown […] mais aujourd’hui, les résultats parlent d’eux-mêmes », confie Paul.

Les résultats parlent en effet en faveur de Paul Toukourou qui est le seul gabonais inscrit dans le palmarès 2022 du programme L’Afrik De Demain. Un programme du bimestriel panafricain Ocean’s News qui vise à renforcer chaque année, la présence sur internet de vingt (20) jeunes entrepreneurs africains, dont l’âge est compris entre 18 et 35 ans ; à les former en communication digitale, en management et gestion des entreprises.

En deux ans, l’entrepreneur a pu réaliser deux grands projets majeurs : la production d’un film avec les jeunes de son école et la tenue d’un grand spectacle avec un public de plus de 200 personnes. Il s’en réjouit : « Il n’y avait même plus de places pour s’assoir et plus de 50 enfants se sont succédé sur la scène pour faire valoir leurs talents sur une vraie scène de spectacle ». On comprend la joie de l’entrepreneur quand on sait que cet exploit a été réalisé dans un contexte de sortie de crise sanitaire avec la Covid-19, en 2021.

Aujourd’hui soutenu par son entourage et par une équipe passionnée, Paul Toukourou travaille sur une nouvelle pièce intitulée « Oui, mais sans dot » qu’il compte présenter très prochainement au Gabon. La pièce raconte l’histoire d’un jeune Gabonais qui rentre au pays après avoir décroché un gros contrat à l’international et qui souhaite se marier. Il rencontre une fille qui l’emmène chez ses parents où il a le courage de dire qu’il ne payera pas la dot… « Nous comptons même en faire un film à projeter dans les salles de spectacles », précise-t-il.

Paul Toukourou est un fin rêveur. Malgré les moqueries et les difficultés rencontrées au début de cette aventure, l’entrepreneur a toujours cru en lui et en sa capacité de pouvoir être un porteur d’espoir pour tous ces jeunes passionnés des métiers des arts de la scène. Il a permis à plus de 300 enfants de réaliser leurs rêves en recevant un encadrement et des formations gratuites au sein de l’école Les Zar’tistes. Il se dit fier : « les gens qui me méprisaient avant sont étonnés qu’à force d’y croire, j’y suis arrivé. Beaucoup pensaient que j’avais raté ma vie, que je faisais les pires choix, mais aujourd’hui, ces choix ont porté leurs fruits et j’en suis fier ».

Si vous résidez au Gabon et que votre enfant est passionné par les arts de la scène, n’hésitez pas à contacter l’école Les Zar’tistes basée à Port-Gentil, au : + 241 66 67 62 65 / toukouroupaul@gmail.com.

Cet article est réalisé dans le cadre de la deuxième édition du programme L’Afrik De Demain | Tous droits réservés | Ocean’s News.

Nouvelle parution du bimestriel panafricain Ocean's News

Oscar ADIMI

Rédacteur Web / Reporter chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *