ActualitéTech

Cybersécurité : le Togo prévoit renforcer le contrôle, pour la sélection de ses prestataires de confiance

Le gouvernement togolais envisage renforcer les procédures de qualification des prestataires de services de confiance, en matière de cybersécurité. Un projet de décret a été adopté, à cet effet, en conseil des ministres, jeudi 25 août 2022.

Les autorités togolaises ont adopté, jeudi 25 août 2022, en Conseil des ministres, un projet de décret relatif à la qualification des prestataires de services de confiance. Il a pour objectif de déterminer “les règles relatives à la procédure de qualification des prestataires de services de confiance, de cybersécurité et des produits de sécurité, ainsi qu’à la procédure d’agrément des centres d’évaluation”. 

Selon les informations, la mesure vise à assurer une efficacité dans la sécurisation des systèmes d’information des administrations et opérateurs de services essentiels. Ce décret a également pour objectif de faire du Togo, un modèle dans ce domaine. 

Fondamentalement, il s’agit de mettre en place des règles pour qualifier un prestataire « de confiance » en matière de cybersécurité et des produits de sécurité, et la procédure d’agrément des centres d’évaluation des prestataires. 

Notons que ce décret intervient après la signature d’un mémorandum d’entente entre le Gouvernement et la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA). Ce mémorandum qui permet au pays d’abriter le Centre Africain de Coordination et de Recherche en Cybersécurité

Dani AKAKPO, Directrice Générale de la société TAAL-SA en couverture du magazine Ocean's News

Ocean's News

La rédaction du magazine Ocean's News est composée de Journalistes et Rédacteurs Web Togolais avec des correspondants dans certains pays d'Afrique : +228 9221 3818 / contact@oceans-news.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.