ActualitéNotre sélection

Togo : l’honorable Germaine Kouméalo Anaté nouvelle vice-présidente du conseil de PAWA

L’honorable Germaine Kouméalo Anaté vient d’être nommée vice-présidente intérimaire du conseil de l’Association Panafricain des Écrivains (PAWA). La nomination a été officialisée le 28 janvier 2021, via une note du Dr Wale OKEDIRAN, secrétaire général de l’association.

La présidente de l’Association des Écrivains du Togo (AET), l’honorable Germaine Kouméalo Anaté est désormais la vice-présidente intérimaire du conseil de l’Association Panafricain des Écrivains (PAWA). Elle assurera ce rôle jusqu’au prochain congrès du conseil qui se tiendra en décembre 2022 et au cours duquel un nouveau bureau sera élu.

“Une fierté et un honneur”

Contactée par la rédaction du magazine Ocean’s News, l’ancienne ministre togolaise de la Communication a laissé entendre dans ses propos la joie avec laquelle elle a accueilli la nouvelle : « Cette nomination est une grande nouvelle qui me réjouit énormément. C’est une fierté et surtout un honneur. PAWA est une grande structure qui a été créée par la volonté de nos chefs d’États à travers l’Union Africaine. Être donc vice-présidente de la région ouest-africaine, c’est énorme. Au-delà de ma modeste personne, c’est un honneur qui est fait à tous les écrivains du Togo et au pays lui-même. C’est aussi une grande responsabilité, parce que tout en œuvrant pour le rayonnement de la littérature africaine, c’est aussi le drapeau et l’image du Togo que je vais défendre au sein de la PAWA  ».

Son mandat sera composé de grands travaux tels que la coordination des activités de la PAWA pour une meilleure atteinte de ses objectifs. Étant une association composée de pays avec différentes langues officielles, l’un des travaux colossaux sera de traduire les œuvres littéraires dans les différentes langues officielles de la sous-région, telles que le français, l’anglais, le portugais, etc. « Nous écrivons ici en français, certains en anglais et d’autres en portugais… et on n’arrive pas à se lire. L’un des chantiers importants que PAWA pilote et sur lequel nous allons travailler c’est la traduction des œuvres des écrivains africains et tout ce qui va concourir à la promotion, aux rencontres et aux liens qu’il faut renforcer entre nous écrivains africains », a-t-elle expliqué.

Lire aussi:  L’image by Julib Branding : Nouvelle rubrique du magazine Ocean’s News

L’honorable Germaine Kouméalo Anaté compte au cours de ce mandat œuvrer pour la promotion de la littérature en langues nationales. « La promotion de la littérature en langues nationales sera l’un de nos chantiers. Nous verrons comment œuvrer pour que la littérature soit un levier de transformation socio-économique… Les chantiers sont donc immenses et heureusement que je travaillerai avec toute une équipe donc je ne serai pas seule à la tâche. Nous travaillerons ensemble, avec tous les écrivains, toutes les associations membres de la PAWA pour pouvoir atteindre ces objectifs », a-t-elle appuyé.

Germaine Kouméalo Anaté : un nom, un parcours

L’honorable Germaine Kouméalo Anaté est une universitaire et écrivaine Togolaise. De 2013 à 2015, elle a occupé le poste de ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et de la Formation civique dans le gouvernement Kwesi Ahoomey-Zunu. Ancienne Directrice de l’Institut des Sciences de l’Information, de la Communication et des Arts (ISICA) à l’Université de Lomé, elle est l’actuelle présidente de l’Association des Écrivains du Togo. Elle fera donc à l’échelle sous-régionale, ce qu’elle fait déjà depuis plusieurs années à l’échelle nationale.

Découvrez son parcours dans ce numéro du magazine Ocean’s News

Germaine Kouméalo Anaté nommée vice-présidente du conseil de PAWA
Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: 1 Average: 5]

Par Ocean's News

La rédaction du magazine Ocean's News est composée de Journalistes et Rédacteurs Web Togolais avec des correspondants dans certains pays d'Afrique : +228 9221 3818 / contact@oceans-news.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *