Actualité

Angola : le gouvernement ferme une vingtaine de stations-service accusées de contrebande d’essence

Le gouvernement angolais a procédé mercredi 13 mai 2020 à la fermeture d’une vingtaine de stations-service privées à Soyo, dans la province de Zaïre. Ces différentes stations-service seraient accusées de faire de la contrebande d’essence et de diesel vers la République démocratique du Congo (RDC).

L’opération a été menée sous la direction de la Sonangol, la société publique des hydrocarbures, en collaboration avec l’administration municipale de Soyo.

Selon les explications des agents de la société d’État, ces pompes ont l’habitude de servir aux contrebandiers des produits pétroliers dans des jerricanes de 25 à 200 litres, généralement utilisés dans les activités de contrebande d’essence.

L’administratrice municipale de Soyo, Lúcia Maria Tomás, a déclaré que ces mesures décourageront ceux qui s’adonnent à ces actes. « Nous pensons que cette mesure découragera les propriétaires d’autres stations de carburant privées, de se livrer au trafic de carburant », rapporte l’agence de presse Angop.

La contrebande d’essence vers la RDC est une activité qui dure depuis plusieurs décennies malgré les multiples actions des autorités visant à l’éradiquer.

Source : agenceecofin

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: 2 Average: 4.5]

Lire aussi:  Littérature : « Fille de la décolonisation », chef-d’œuvre de la politologue Nadia Nsayi
Tags
Afficher plus

Par Ocean's News

La rédaction du magazine Ocean's News est composée de Journalistes et Rédacteurs Web Togolais avec des correspondants dans certains pays d'Afrique : +228 9221 3818 / contact@oceans-news.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Désactivez votre bloqueur de publicité

Pour une navigation optimale sur notre site, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité.