ActualitéEntrepreneuriatNotre sélectionPortrait

Côte d’Ivoire : Kouandjanni Mokissi, portrait d’une entrepreneure sociale passionnée et accomplie

Elle est de celles et ceux qui aiment être utile à leur communauté et qui s’épanouissent dans l’altruisme. Pleinement consciente des difficultés que bravent certains enfants exposés à des situations qui les rendent vulnérables, Kouandjanni Mokissi a choisi de faire de la défense des droits des enfants son combat. Portrait.

Kouandjanni Mokissi est une cheffe d’entreprise ivoirienne, fondatrice et dirigeante de l’association caritative Make Smile. Depuis 2019, elle apporte à travers cette association du sourire aux enfants démunis et vulnérables des zones rurales par des actions sociales. Lauréate de la deuxième édition du programme L’Afrik De Demain, sa nomination à ce programme est pour elle un signe que le travail abattu au travers de Make Smile est reconnu sur le plan continental.

Kouandjanni Mokissi est née dans les années 90, un 19 novembre à Bouaké, en Côte d’Ivoire. Elle se définit comme une engagée pour le respect des droits des enfants et travaille depuis des années à leur offrir l’accès à l’éducation, peu importe le genre et les croyances. « Le but est d’apporter ma pierre à la construction d’un monde meilleur et solidaire », a-t-elle précisé à Ocean’s News.

Titulaire d’un master professionnel en Publicité-Marketing de l’Institut des Sciences et Techniques de la Communication Polytechniques d’Abidjan, Mokissi a exercé, de 2013 à 2021 en tant que Responsable Stratégies puis Directrice exécutive en agence-conseil en communication. Bien qu’épanouie dans ce domaine, l’appel au service de la cause des enfants se fait ressentir de plus en plus fort. Elle finit par choisir la voie de l’entrepreneuriat social : Make Smile voit ainsi le jour en 2019.

Make Smile : donner du sourire aux enfants vulnérables

Après plus de deux (02) ans à allier son engagement auprès des enfants à son activité professionnelle, Kouandjanni Mokissi décide, courant 2022, de passer en contrat de consultante en communication pour se recentrer sur son association afin de la professionnaliser. Objectif : préparer une nouvelle génération d’africains, en leur permettant d’accéder à une instruction et une éducation de qualité, basées sur des valeurs cardinales, aux côtés des pouvoirs publics et d’œuvrer ainsi au développement du continent africain.

« Parce qu’il y a plus de joie à donner qu’à recevoir, donnons un sourire à ces enfants ». C’est dans ce slogan que prend tout le sens de l’association Make Smile qui milite en faveur de l’accès à l’éducation, à la santé et à la protection des enfants de moins de 18 ans. Basée à Abidjan en Côte d’Ivoire, Make Smile a des représentations au Burkina-Faso, au Sénégal, en France, au Canada, aux USA et en Angleterre. Favoriser l’accès à l’éducation, inculquer de bonnes valeurs, lutter contre la faim, assister les plus vulnérables, donner de l’amour, protéger et réconforter sont les valeurs prônées par Make Smile. 

Kouandjanni Mokissi

L’association compte à son actif quarante-cinq (45) bénévoles avec des actions sociales qui tournent autour de quatre (04) activités principales : 1Don = 1 sourire (une série d’actions de solidarité envers les bébés abandonnés de moins de 3 ans), Smile’s day (une activité citoyenne au cours de laquelle les bénévoles partagent leur savoir-faire aux enfants, dans le but de susciter en eux l’esprit éducatif, inventif et instructif en leur donnant ainsi la possibilité de mieux orienter leurs vies), la rentrée des sourires (une campagne de remise de kits scolaires en zones rurales suivie de sensibilisations sur l’accès à l’éducation) et Noël des sourires (un arbre de Noël pour les enfants démunis et vulnérables des zones rurales).

Ces activités se déroulent de manière répétitive chaque année, et ce, par ordre chronologique. Make Smile sait compter sur l’accompagnement de bonnes volontés et l’implication d’organisations soucieuses de leur impact social pour la mise en œuvre de ses différentes activités. Durant ces trois (03) années, Kouandjanni Mokissi à travers l’association et l’appui des bénévoles a le mérite d’avoir pu parcourir les zones rurales et enclavées de la Côte d’Ivoire pour se frotter aux réalités du terrain. Elle a bravé diverses difficultés pour convoyer des dons aux enfants dans le besoin. « Au plan de la couverture de nos interventions, Make Smile a visité 11 régions de la Côte d’Ivoire et a offert un cumul de 19 435 dons avec assistance », a-t-elle précisé. 

À travers Make Smile, Kouandjanni Mokissi entend continuer à défendre les droits des enfants, en menant des actions concrètes dans le but de leur assurer un avenir radieux indépendamment de leur statut social. Elle partage avec nous ses raisons : «… On assiste à une ascendance de familles monoparentales ou adoptives, dû à la sexualité précoce chez les adolescents, à la pratique du viol sur la jeune fille ou à la démission de certains parents. Les enfants sont de plus en plus livrés à eux-mêmes dans un environnement de plus en plus difficile. Ce sont ces raisons qui m’ont motivées à mener ce combat en faveur de la défense des droits des enfants. C’est cet engagement qui m’a poussé à créer Make Smile ». 

Kouandjanni Mokissi : l’engagement face aux difficultés

La cause défendue est certes noble, mais l’équipe de Make Smile est très souvent confrontée à des difficultés d’ordre financières et logistiques. Elle raconte : « Nous fonctionnons par collectes de dons pour mener à bien nos projets. Bien vrai que la population nous aide beaucoup dans ce sens […], mais le champ est vaste et les besoins à couvrir sont de plus en plus nombreux. » Guidée par l’amour de la cause qu’elle défend et le soutien de son entourage, Kouandjanni Mokissi arrive à surmonter les difficultés qui se dressent devant elle et ne nourrit aucun regret. « Je puise ma force dans ma foi inébranlable en Dieu », lâche-t-elle. 

Programme L’Afrik De Demain 2022

L’impact social des actions de Kouandjanni Mokissi à travers Make Smile et les différents efforts déployés lui ont valu plusieurs distinctions. On note une reconnaissance pour sa contribution au rayonnement de l’école en Côte d’Ivoire (octobre 2021), un prix décerné par Canal+ Côte d’Ivoire en tant qu’association dont l’action contribue à faire bouger les choses positivement (juin 2022). Elle fait par ailleurs partie des bénéficiaires de la première cohorte de ’’JAMII Femmes 2022’’, une initiative de Women In Africa en partenariat avec la fondation Coca-Cola et a intégré le réseau “Les Expertes France” en tant qu’experte en droits des enfants, en éducation, protection de l’enfance et de l’égalité filles-garçons, en août 2022. 

Kouandjanni Mokissi fait aussi partie des vingt (20) lauréats de la deuxième du programme L’Afrik de demain, une initiative du bimestriel panafricain Ocean’s News. Ce programme est pour elle innovant, enrichissant et apparaît comme un propulseur d’impact pour son parcours entrepreneurial. « Cette distinction me donnera la possibilité d’accroître mes compétences et mon potentiel au travers des formations prévues en management des entreprises et communication digitale. Elle me permettra également d’accroître la visibilité de mon organisation au niveau de l’Afrique et même au-delà », s’est-elle réjouie. 

Kouandjanni Mokissi nourrit des ambitions fortes et entend se donner les moyens de les atteindre pour le bien-être des enfants. Pour l’heure, elle prépare l’une des activités phares de l’association, le traditionnel arbre de Noël au travers de l’activité « Noël des sourires » prévu pour le samedi 17 décembre 2022. À cet effet, une collecte de dons en vivres et non vivres est lancée jusqu’au 15 décembre 2022. Elle appelle à la générosité de tout un chacun pour la réussite de cette activité. Elle nous donne également rendez-vous en janvier 2023, pour le lancement d’une revue trimestrielle propre à Make Smile qui traitera des droits des enfants et des activités de Make Smile.

L’association caritative Make Smile est basée à Abidjan, dans la commune de Cocody. Contacts :+2250152882466 /+225 0700082646 / info@makesmileci.com.

Cet article est réalisé dans le cadre de la deuxième édition du programme L’Afrik De Demain | Tous droits réservés | Ocean’s News.

Nouvelle parution du bimestriel panafricain Ocean's News

Aurélie SANHOUIDI

Rédactrice Web / Reporter chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *