ActualitéEntrepreneuriatTech

Nigeria : la fintech Payday lève 1 million $ pour construire le « PayPal » d’Afrique

Lancée en mai 2021 par le nigérian Favor Ori, la fintech Payday reçoit son premier financement d’une valeur d’un million de dollars. L’entreprise précise ses plans de croissances.

La fintech Payday a lancé son test bêta en juin 2021 avec un lancement à froid en juillet. Elle a levé un million de dollars pour construire ce qu’elle pense être le « PayPal » pour l’Afrique.

Trois semaines après son lancement, Payday a traité avec succès plus de 1,4 million de dollars de transactions. La fintech Payday est une société de technologie financière panafricaine. Elle offre des produits comme  l’envoi et la réception d’argent dans le monde entier, le paiement par des employeurs et des clients étrangers, l’émission de cartes Mastercard virtuelles et le paiement des frais de scolarité et autres aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni.  

La plateforme est également utilisée par des entreprises étrangères telles que TalentQL (TechStars), Tupelo et de nombreuses autres pour payer leurs employés en Afrique pour une variété de services tels que la paie, les taxes et la conformité. « La solution de la fintech Payday est opportune […] Rendre transparents et faciles les paiements dans les devises locales, et via plusieurs options de paiement », confie Bosun Tijani, cofondateur et directeur général de Co-Creation Hub, l’un des investisseurs ayant mobilisé des financements au profit de Payday.

Au Nigeria, les fintechs sont estimées à plus de 200. Ce sont les entreprises les plus financées par les investisseurs et les plus importantes en termes de financements levés. L’arrivée de la fintech Payday sur ce marché contribuera à dynamiser ce secteur qui connaît une forte croissance sur le continent.

Interview avec Yves Ezui, Fondateur et Directeur Général de ForManagement Consulting

Isabelle SODOKIN

Rédactrice Web chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *