EntrepreneuriatTech

Madagascar : Martina Razafimahefa, 21 ans et responsable d’une start-up qui forme les jeunes au codage

À seulement 21 ans, Martina Razafimahefa dirige Sayna, une start-up dont elle est la fondatrice. Il s’agit d’un centre d’apprentissage pour informaticiens, développeurs et autres métiers du digital à Madagascar.

Martina Razafimahefa cible les jeunes et les étudiants qu’elle forme pour une intégration directe dans les entreprises locales. La jeune entrepreneure a lancé ce centre de codage après avoir participé à une conférence sur le leadership. Une fois l’idée murie, elle lance une campagne de crowdfunding qui lui permet de créer Sayna, avec l’aide de sa mère.

L’accès à la formation est gratuit et est ouverte à tous les jeunes du pays, indépendamment de leur niveau d’études. Pour rentabiliser son offre, Martina Razafimahefa collabore avec les entreprises locales qui assurent une partie du coût de la formation de leurs futurs employés. Une fois recrutés, ces derniers remboursent avec leur premier salaire.

Grâce à cette ingénieuse initiative, cette jeune entrepreneure de 21 ans lutte contre le chômage et la délinquance juvénile à Madagascar en offrant aux jeunes issus des milieux défavorisés un moyen d’intégrer le monde professionnel.

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: 2 Average: 5]

Lire aussi:  Portrait : Noellie Panda, conseillère en relation d’aide
Tags
Afficher plus

Par Ornelia Ami AGBELITSE

Rédactrice Web / Stagiaire chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Désactivez votre bloqueur de publicité

Pour une navigation optimale sur notre site, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité.