Actualité

RD Congo : la commune de la Gombe sera confinée du 6 au 20 avril

Selon les derniers chiffres officiels, la République démocratique du Congo compte 134 cas confirmés de coronavirus. Pour riposter, le gouvernement a décidé de confiner la commune de la Gombe, considérée comme l’épicentre de la pandémie qui a déjà fait 13 victimes.

En RDC, il n’y aura pas de confinement de toute la capitale Kinshasa, mais seulement de son centre administratif et commercial, la commune de la Gombe. Le gouverneur de Kinshasa avait annoncé un confinement total alternatif, il y a une semaine, avant d’y renoncer face à une véritable levée de boucliers. Cette fois, Gentiny Ngobila, assure qu’un consensus sur le « bien-fondé » du confinement a été trouvé avec toutes les autorités. Deux semaines durant, Gombe ne sera pas ou peu accessible.

Excepté le personnel soignant et la presse, il n’y aura pas d’entrée, ni de sortie dans la commune de la Gombe, du 6 au 20 avril. Un confinement destiné à faciliter la tâche aux équipes de riposte, selon le gouverneur : « L’équipe de coordination nationale de la riposte s’organisera pour rechercher les personnes malades mais aussi investiguer les contacts à risque et les cas symptomatiques pour leur dépistage et prise en charge. »

L’annonce a été faite au soir du jeudi 2 avril 2020. Elle a été précédée d’une réunion entre le Premier ministre, une équipe restreinte de son gouvernement et des représentants du patronat. À la sortie de la réunion, Kimona Bononge, administrateur délégué de la fédération des entreprises du Congo, s’était montré rassurant : « Il n’y aura pas de pénurie de denrées sur les marchés » : « Les stocks pour nourrir la population de Kinshasa sont disponibles et nous avons des stocks pour trois-quatre mois encore, il y a des bateaux qui continuent de venir. »

Lire aussi:  Littérature : « De quoi aimer vivre » de Fatou Diome enfin disponible !

La FEC a demandé aux entreprises œuvrant à la Gombe et qui souhaitent maintenir un service minimum en cette période de se manifester pour une dérogation. Elles ont, selon une communication interne, jusqu’à ce vendredi 10h pour la demander.

« Ne jouons pas avec la vie de notre peuple »

La classe politique et l’Église catholique quant à elles appelaient au confinement intégral de toute la capitale. L’archevêque de Kinshasa, le cardinal Fridolin Ambongo, a récemment dénoncé le « tâtonnement » des autorités dans la gestion de la pandémie. « Ne jouons pas avec la vie de notre peuple », avait-il mis en garde. 

Source : rfi afrique

EN SAVOIR PLUS SUR LE CORONAVIRUS

Interview avec Yves Ezui, Fondateur et Directeur Général de ForManagement Consulting

Ocean's News

La rédaction du magazine Ocean's News est composée de Journalistes et Rédacteurs Web Togolais avec des correspondants dans certains pays d'Afrique : +228 9221 3818 / [email protected]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *