ActualitéTech

Nigeria : l’application Helpio pour lutter contre les agressions sexuelles

L’application Helpio est une initiative en langue haoussa mise en place par Sa’adat Aliyu, une jeune conceptrice de logiciels basée dans la ville de Kano. L’application vient en aide à la dénonciation des agressions sexuelles, pour permettre aux victimes de signaler les abus de façon anonyme et de se faire aider.

Depuis 2009, le Nord du Nigeria connaît une flambée des agressions sexuelles.  Les femmes et les filles nigérianes sont de plus en plus vulnérables aux enlèvements, aux viols, à l’exploitation, à l’esclavage sexuel et au mariage précoces et forcés. Près des deux tiers des femmes dans le nord-est ont subi une ou plusieurs formes de violence sexiste. 

L’affluence du problème a poussé Sa’adat Aliyu a lancé en août l’application Helpio.  « J’ai remarqué que les viols et les agressions sexuelles étaient monnaie courante à Kano, que les victimes n’avaient personne vers qui se tourner et ne savaient pas comment signaler ces cas », a expliqué sur Al Jazeera la promotrice de l’application mobile. 

L’originalité de l’application Helpio est la langue haoussa qu’elle rend disponible aux utilisateurs. Et ceux, parce que c’est la principale langue parlée dans la région nord du Nigeria. Une ligne d’assistance téléphonique est disponible pour ceux qui ont besoin d’un accompagnement immédiat. 

Helpio vient également en soutien aux différentes initiatives faites par le gouvernement Nigérian depuis la hausse des cas d’agressions sexuelles. Elle permet de renforcer le côté de signalisation des cas en raison de sa fonction de signalement anonyme. Toutefois, l’absence du réseau internet dans les zones reculées et l’accès limité à des services de santé surchargés ont découragé les victimes.

Lire aussi:  Nigeria : le lancement de la monnaie numérique eNaira reporté

L’initiatrice Sa’adat Aliyu a récemment reçu un soutien du gouvernement dans l’optique de mieux vulgariser l’application. Cet apport permettra de faire connaître l’application dans les zones rurales et de la rendre disponible pour tous. Le but de l’initiatrice de ce projet est d’atteindre les 30 millions de personnes vivant dans le Nord du Nigeria. « Depuis son lancement, l’application n’a compté qu’environ 1000 utilisateurs », renseigne Al Jazeera. 

Interview avec Yves Ezui, Fondateur et Directeur Général de ForManagement Consulting

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *