Actualité

Bénin : le Prix Dr Tarek Kamel 2020 de l’ICANN a été décerné à Ramanou Biaou

Le béninois Ramanou Biaou a remporté le premier Prix Dr Tarek Kamel 2020, de la société d’attribution des noms de domaines et des numéros sur internet (ICANN). La cérémonie a eu lieu le lundi 19 octobre, marquant le lancement de la 69ᵉ Assemblée générale de l’ICANN.

Ramanou Biaou a été récompensé par l’ICANN,  pour ses projets de renforcement de capacités consacrés à la gouvernance d’internet. Le Prix Dr Tarek Kamel 2020 lui a été décerné en guise d’encouragement et de reconnaissance. 

Ce prix décroché par Ramanou Biaou a été institué au mois de janvier, en hommage au Dr Tarek Kamel, décédé le 10 octobre 2019. Ce dernier fut conseiller principal du président de l’ICANN et vice-président sénior chargé de la relation avec les gouvernements et les organisations intergouvernementales. 

Le prix Dr Tarek Kamel a pour but de primer annuellement un membre qui œuvre dans le domaine de la gouvernance de l’internet et qui travaille à renforcer de façon significative les capacités relatives à la sphère de l’internet, sa gouvernance, sa sécurité…

Pour ce premier prix, Ramanou Biaou a su convaincre l’ICANN, de par ses projets. Actuellement à la tête du chapitre Bénin d’Internet Society, il est spécialisé en cyber-sécurité et en variabilité dimensionnelle des systèmes internet. Il est l’initiateur de plusieurs projets de grandes envergures, notamment, le Benin DSN Forum (espace d’échanges portant sur les ressources critiques de l’internet, le système des noms de domaines et la sécurité de l’internet, entre les différents acteurs de l’écosystème de l’internet au Bénin), en 2015 avec l’appui de l’Organisation Internationale de la Francophonie. Cela a engendré le Woman DSN, qui vise à susciter l’intérêt et la participation des femmes au DSN et au domaine de l’internet. Il est également le créateur d’un hackathon collaboratif dénommé DSNathon, qui permet de comprendre l’implémentation technique de la hiérarchie DNS. 

Lire aussi:  Togo : Beauty Nap lance la gamme de produits “Lewa”

Le lauréat a également emmené pas mal de jeunes à se lancer dans l’écosystème de la gouvernance de l’internet et surtout de l’ICANN. Plusieurs ont opté pour une spécialisation en gestion des ressources critiques de l’Internet et en mesures des indicateurs de l’internet.  

Notons que Ramanou Biaou est membre de l’ICANN depuis 2011, puis aussi membre du Caucus du Comité Consultatif du système des serveurs racine (RSSAC). « Cette belle reconnaissance encourage les efforts entrepris dans le renforcement des capacités et à la participation active dans l’écosystème de la gouvernance de l’internet. Ce prix nous motive tous à continuer à bâtir ce que le Dr Tarek Kamel a construit dans cet écosystème. Ensemble engageons-nous pour un internet ouvert, neutre, résilient et sécurisé », peut-on lire sur la page LinkedIn du Lauréat. 

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: 1 Average: 4]

FI2L 2020
Tags
Afficher plus

Par Ocean's News

La rédaction du magazine Ocean's News est composée de Journalistes et Rédacteurs Web Togolais avec des correspondants dans certains pays d'Afrique : +228 9221 3818 / contact@oceans-news.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Désactivez votre bloqueur de publicité

Pour une navigation optimale sur notre site, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité.