ActualitéEntrepreneuriat

Ghana : Sylvia Arthur lance une bibliothèque 100% dédiée à la littérature africaine

Anglo-Ghanéenne, Sylvia Arthur a ouvert dans la capitale Ghanéenne une bibliothèque exclusivement dédiée à la littérature africaine. On y trouve près de 4 000 ouvrages des grands noms de la littérature africaine.

Sylvia Arthur travaillait en Europe dans le secteur de la communication jusqu’en 2017, date à laquelle elle a décidé de rentrer vivre au Ghana et de mener à bien son projet sur ses économies. « On a commencé avec une seule pièce, et maintenant nous avons une maison entière remplie de livres », a-t-elle expliqué.

La bibliothèque a été rénovée et agrandie cette année. Elle a ouvert ses portes début-juillet dans un quartier calme d’Accra, après la levée des mesures strictes de confinement mises en place pour lutter contre le coronavirus.

Pour Sylvia Arthur, la littérature africaine n’a jamais été respectée et c’est pour essayer de changer les choses qu’elle a précisément mis sur pied cette bibliothèque. « Notre littérature a toujours été négligée, elle n’est pas mise en valeur, elle n’est pas prise au sérieux et elle n’a jamais été archivée », estime la fondatrice de la Library of Africa and the African Diaspora (Loatad).

Le mouvement Black Lives Matter (« les vies noires comptent »), qui a eu un retentissement mondial, a donné encore plus de sens à ce projet de Sylvia Arthur. Elle veut désormais organiser des discussions, des débats, mais aussi des résidences d’écrivains à l’endroit de la population d’Accra pour échanger des idées autour de l’histoire de la diaspora africaine ou du racisme. « Je crois vraiment que nous avons besoin d’une initiative comme celle-là. Cela montre que notre peuple est intelligent, sophistiqué et doué pour les arts. Le contraire de tout ce que l’on nous enseigne à l’école », a-t-elle expliqué à nos confrères du Monde Afrique.

C’est une bibliothèque moderne que notre passionnée de la littérature africaine a lancé. Tout le monde peut y faire un tour et emprunter des livres pour des frais d’inscription annuels de 600 cédis (environ 90 euros).

Dans les différents rayons, on trouve des auteurs originaires de quasiment tous les pays du continent, du nord (Naguib Mahfouz, Assia Djebar…) au sud, avec Doris Lessing, Yvonne Vera ou la contemporaine Petina Gappah, et des livres de presque tous les écrivains noirs d’Europe, des États-Unis ou des Caraïbes. La collection comprend également des publications rares, qui ne sont parfois plus éditées.

Interview avec Yves Ezui, Fondateur et Directeur Général de ForManagement Consulting

Ocean's News

La rédaction du magazine Ocean's News est composée de Journalistes et Rédacteurs Web Togolais avec des correspondants dans certains pays d'Afrique : +228 9221 3818 / [email protected]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *