ActualitéEntrepreneuriat

« Un Togolais, une entreprise », le projet de soutien aux jeunes entrepreneurs

Lancée le 17 mars 2021 au sein de la Maison de la Santé du SYNPHOT, l’initiative « un Togolais, une entreprise » veut soutenir les jeunes entrepreneurs. La société Aladin Group en est la promotrice.

« Un Togolais, une entreprise » est une initiative qui veut apporter un soutien complet aux porteurs de projets. L’âge de ces derniers doivent être compris entre 15 et 55 ans. Estimée à 35 millions de Francs CFA, elle se déroulera en plusieurs phases. 

Les différentes phases d’« un Togolais, une entreprise »

La première phase est une phase sélective basée sur les dossiers soumis. Le dépôt de ces dossiers est en cours depuis le 17 mars 2021. Il s’achèvera le 18 septembre 2021.

La seconde débutera avec une formation de qualité qui sera prodiguée aux entrepreneurs dont les projets seront acceptés. La formation sera donnée par des professionnels du domaine.

La troisième phase sera celle des récompenses. Les lauréats recevront, en effet, des prix pour leurs projets. Ils suivront ensuite d’autres formations et stages en vue de toujours mieux les équiper. Cette troisième phase aboutira sur la phase finale : le financement des projets et leur suivi.

Les projets finalistes recevront un financement allant de 300 000 à 5 000 000 FCFA. Toutefois, ces projets devront être viables et susceptibles de contribuer à la croissance du Togo.

Une aide réelle pour la jeunesse entreprenante

Selon Adou Aly Diallo, Directeur Général d’Aladin Group, son entreprise financera près de 500 projets. Les projets touchant l’agrobusiness, l’économie numérique, les métiers artisanaux sont, entre autres, ceux qui seront financés.

La particularité de l’initiative « un Togolais, une entreprise » est qu’elle représente un programme d’accompagnement pour la création d’entreprises. Elle fera un accompagnement moral, technique et financier, surtout pour les jeunes. « Étant nous-même jeunes, nous connaissons les difficultés que rencontrent nos frères et sœurs. Et nous sommes en train de mettre tout ce qu’il faut en place pour les aider réellement », a affirmé M. Adou Aly Diallo.

Lire aussi:  Togo : les meilleures bachelières de 2020 primées

Les conditions pour postuler au Programme de soutien aux jeunes entrepreneurs

Les projets candidats devront tenir sur une page au minimum et 30 au maximum. Ils sont à déposer au siège d’Aladin Group ou sur le site www.untogolaisuneentreprise.com. Un formulaire d’inscription est disponible des porteurs de projets au siège de l’entreprise ou sur le site web dédié. Le coût de l’inscription est de 11.500 FCFA.
Notons qu’« un Togolais, une entreprise » s’inscrit dans la ligne directe des efforts que fournit le gouvernement à travers le Programme de Développement National (PND). L’initiative promeut de manière concrète l’entrepreneuriat des jeunes. À ces derniers, M. Adou Aly Diallo adresse un message fort : « C’est l’opportunité d’essayer de soumettre vos projets afin d’obtenir une bonne formation, un financement adéquat sans oublier un excellent suivi ».

Interview avec Yves Ezui, Fondateur et Directeur Général de ForManagement Consulting

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *