ActualitéEntrepreneuriatNotre sélectionPortrait

Portrait : Cédric Yamdjeu, PDG 50Afrique, un entrepreneur engagé !

Cédric Yamdjeu est un ingénieur financier camerounais amoureux de l’Afrique, un fils du continent engagé pour son renouveau, son émergence à travers différentes initiatives. Il est l’un des entrepreneurs africains à succès basés dans l’Hexagone qui contribue à l’émergence de l’Afrique avec Telecom Paris Africa dont il est cofondateur. Il valorise les leaders africains qui participent d’une manière à une autre au mécanisme d’émergence du continent, à travers le journal média 50Afrique, et investit à tout-va dans les nouvelles technologies, en formant des centaines de jeunes chaque année… Ocean’s News vous fait le portrait d’un entrepreneur atypique et insatiable.

Cédric Yamdjeu et l’entrepreneuriat, une histoire écrite blanc sur noir…

Après un baccalauréat au collège Libermann à l’âge de 17 ans, Cédric Yamdjeu quitte, son pays natal, le Cameroun pour la France et intègre deux écoles d’Ingénieurs : le CPE Lyon et Telecom Paris, dont il acquit des diplômes d’Ingénieur et de Master of science. Après ces formations, il commence en 2011 comme Consultant à Accenture, puis en 2013 Consultant à Bouygues dans l’équipe chargée de déployer la 4G dans l’Hexagone, ainsi que de la R&D sur la nouvelle technologie 5G. 

C’est suite à ces deux expériences que le monde entrepreneurial lui ouvre les portes. Il se remémore : « le déclic fut en 2012, suite à un voyage dans mon pays natal. Remarquant son potentiel et ses limites, je décide de m’engager pour le développement du continent africain ». Cédric Yamdjeu crée alors TeamyCorps Capital, un jeune fond d’investissement et holding. « Ce projet permit d’accompagner et de financer les premières startups africaines comme Kiroo Games un des premiers studios de jeux vidéo africain reconnu internationalement, njorku, un moteur de recherche et Biocharis, une PME dans les cosmétiques », confie-t-il. 

Lire aussi:  Coronavirus : le FMI annonce la « pire crise depuis la Grande dépression » de 1929

Après plusieurs années dans le monde du conseil et de l’entrepreneuriat, Cédric Yamdjeu décide de retourner sur les bancs et choisit l’Université d’Harvard pour se spécialiser en politiques publiques. Sa soif de connaissance le pousse à obtenir plus tard un certificat à Stanford University. Il commence dès lors à offrir ses compétences d’Ingénieur financier à des banques d’investissement. Mais, son amour pour l’entrepreneuriat et surtout sa volonté de contribuer à l’émergence de l’Afrique le rattrape.

50Afrique, la naissance d’un projet en permanence mis à défi 

Le monde de la finance, Cédric Yamdjeu ne l’a pas abandonné, mais l’a plutôt mis au profit d’une « cause plus noble », martèle-t-il. Le temps, il le dévore avec sagesse et engagement. À 33 ans, cet entrepreneur, aîné d’une famille de cinq enfants est qualifié de « très motivé, organisé et inspirant » par Dady Kawaya, Analyste de 50Afrique depuis deux ans. Ce fils d’un père rigoureux, ingénieur lui aussi Major de l’École Polytechnique de Yaoundé, est un touche-à-tout : Ingénieur financier, fondateur d’organisations et depuis près de dix (10) ans, un projet entrepreneurial qui prend de l’ampleur : 50Afrique. 

Née dans les années 2010 avec pour slogan “ReBuild Africa”, 50Afrique est une plateforme d’informations qui valorise les leaders africains, afro-descendants : entrepreneurs, cadres, artistes, société civile, politiciens, tous ces hommes et femmes qui participent d’une manière à une autre au mécanisme d’émergence du continent prévu en 2060. Le média possède ainsi… Retrouvez l’intégralité de cet article dans le 17e numéro du magazine Ocean’s News À TÉLÉCHARGER ICI.

MAGAZINE OCEAN’S NEWS N°17
Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: 1 Average: 4]
Fin du Franc CFA en Afrique francophone

Aime APEDOH

Directeur de Publication de Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *