ActualitéEntrepreneuriatNotre sélectionPortrait

Portrait : Elvira Dyangani Ose, première femme dirigeante du MACBA

Conservatrice d’art, Elvira Dyangani Ose a été nommée Directrice du Musée d’Art Contemporain de Barcelone (MACBA). Première femme occupant ce poste après plusieurs prédécesseurs, elle prendra ses fonctions à compter de ce mois d’août 2021.

Le jury de conservateurs et d’acteurs locaux et internationaux a choisi pour nouveau responsable de la direction du Musée d’Art Contemporain de Barcelone (MACBA), Elvira Dyangani Ose. Selon le communiqué officiel de sa nomination, elle débutera la coordination de ce musée en ce mois d’août 2021.   

Originaire de la Guinée équatoriale, Elvira Dyangani Ose a grandi en Espagne. Très tôt révélatrice d’une forte passion pour l’art lors de son cursus scolaire, elle a été encouragée par ses professeurs à se lancer dans ce domaine. Amorcer avec des expositions temporaires différentes du conventionnel avec ses camarades dans les années 90, Elvira Dyangani est aujourd’hui une commissaire d’exposition. 

Titulaire d’une maîtrise en études avancées en théorie et histoire de l’architecture à l’Université Politècnica et à Catalunya, en Barcelone. Elvira Dyangani Ose a également eu un master artistique en histoire de l’art et culture visuelle, diplôme obtenu à l’Université Cornell, à New York. Elle a poursuivi ses études dans cette même Université pour son acquisition du diplôme de doctorat. Promotrice de l’art, cette passionnée a été conservatrice d’art dans plusieurs structures artistiques.

Elvira Dyangani Ose, militante du patrimoine artistique

Elvira Dyangani Ose a commencé à assumer sa fonction de conservatrice à partir des années 2004-2006. Au cours de ces années, elle a été conservatrice au Centro Atlántico de Arte Moderno et à Las Palmas de Gran Canaria. En 2006, elle organisa l’exposition Olvida Quien Soy / Erase Me From Who I Am, qui comportaient entre autres  des œuvres de Nicholas Nlobo, Zanele Muholi et Moshekwa Langa. La même année, elle posa ses bagages au Centre andalou d’art contemporain, où elle organisa le projet interdisciplinaire Tentative d’épuisement d’un lieu africain. 

Lire aussi:  Togo : une infection de peste porcine africaine frappe la Préfecture de l’Avé

Entre 2009-2010, Elvira Dyangani Ose fut commissaire d’Arte inVisible, de Carrie Mae Weems (Social Studiesà) et de la triennale SUD (Salon Urbain de Douala). En 2011, la conservatrice fait son entrée dans le Tate Modern Museum de Londres. Dans ce musée, elle a travaillé aux côtés de l’African Acquisitions Committee et a été promue pour l’acquisition de propriétés liées à la diaspora africaine, avec le soutien de la Guaranty Trust Bank of Nigeria. 

Elvira Dyangani Ose
Elvira Dyangani Ose

Commissaire d’exposition de Ibrahim al-Salahi : A Visionary Modernist en 2013, elle a été nominée Directrice artistique de la troisième édition des  Rencontres Picha, la même année. En 2014, elle a pris en charge le projet Across the Borad, un projet interdisciplinaire à Londres, Accra, Douala et Lagos. Cette même année, la Biennale d’art contemporain de Göteborg (GIBCA), la nomme commissaire de la huitième édition du projet d’art contemporain semestriel en Suède. Elle est également nominée conservatrice principale à l’organisation artistique  Creative Time en  2017

Outre les multiples fonctions qu’assure la commissaire d’exposition, elle  est aussi conférencière dans le domaine de l’art africain moderne et contemporain. Membre fondatrice  du Laboratoire des ressources orales de Guinée équatoriale, elle fait partie du groupe de recherche afro-européen de l’Université de León et du groupe de recherche multidisciplinaire African Centre for Cities (ACC) à l’Université de Cape Town en Afrique du Sud. Élue directrice de la galerie The Showroom à Londres en 2018, Elvira Dyangani Ose est actuellement professeure de cultures visuelles à la Goldsmiths University de Londres.

Directrice du Musée d’Art Contemporain de Barcelone (MACBA)

Elvira Dyangani Ose
Musée d’Art Contemporain de Barcelone (MACBA)

Après une dizaine d’années passées à Barcelone et la majorité de son cursus d’architecture effectué dans les Universités de Barcelone, Elvira Dyangani Ose est désignée pour assurer le poste de direction du Musée d’Art Contemporain de Barcelone (MACBA). Pour son mandat qui débute en août 2021, elle a pour responsabilité de poursuivre les fonctions autrefois assurées par ses prédécesseurs.  

Lire aussi:  Le gouvernement Ghanéen signe un contrat de 500 millions $ avec un groupe chinois pour la construction d'une ligne ferroviaire

Elle doit poursuivre la mission du Musée d’Art Contemporain de Barcelone : Offrir un voyage artistique qui va de l’abstraction matérialiste des années 50, en passant par le mouvement pop européen et les avant-gardes des années 60 et 70, la centralité de la parole et de l’expérience poétique, le retour à la figuration photographique et la sculpture antiminimaliste des années 80, jusqu’aux jeunes créateurs.

Basé en Espagne depuis 1995, Mme Dyangani Ose est la première femme qui sera à la tête de ce musée consacré principalement à l’exposition des œuvres d’artistes nationaux et internationaux

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: Average: ]
Interview avec Sefora Kodjo, Présidente du Conseil d'Administration de la Fondation SEPHIS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *