Actualité

Togo : la 4e édition du FESTILARTS pose ses marques !

Soirée en prélude de la 4e édition du FESTILARTS, à la présidence de l’Université de Lomé le 24 août 2021, l’art contemporain togolais a été célébré. Expositions et découvertes d’œuvres artistiques togolaises, ce fut une transposition vers l’univers de l’art au sens propre du terme. 

Vernissage d’exposition autour du thème général de la 4e édition du FESTILARTS : « L’ombre des choses à venir : in/certitudes & créations en périodes de confinement », les œuvres d’art exposées exprimaient et dégageaient les contours de ce thème.  Artiste-peintre, partisans de l’art, professeurs et étudiants ont répondu massivement à l’invitation. 

4e édition du FESTILARTS
Vue partielle du public présent

Sollicités pour exposer leurs œuvres, en l’occurrence le patrimoine togolais lors de cette  4e édition du FESTILARTS, les artistes plasticiens Jean Koumy, Léopold Ankude Laka,  Abla Sika Akpaloo ont brillé de leur présence. Objectif commun : faire découvrir à la population togolaise l’art plastique et l’appeler à sa valorisation. Ils sont parvenus à travers leurs différentes œuvres artistiques à transporter le public présent dans cet univers qui célèbre le beau, le glamour…  « Les artistes invités à cette 4e édition du FESTILARTS représentent le parcours plastique qu’il y’ a dans les arts plastiques au Togo. Ils ont donné une vision panoramique de ce qui se fait en art plastique », a déclaré l’écrivain togolais et professeur à l’Université de Lomé, Kangni Alemdjodro.

Parmi les œuvres exposées à ce vernissage, on pouvait distinguer celle de l’artiste Ankude Laka. Une œuvre qui, au premier regard illustre un globe centré autour duquel est entouré des représentatifs peints en humain, intitulée “Les guerriers de la lumière”, « C’est un symbolisme apologique à  ceux qui préservent le bien », commente l’artiste. Le monde autour du Coronavirus, la fraternisation, la projection dans le futur en faisant fis des lourdeurs du passé, sont quelques thèmes qu’exprime cette œuvre artistique. 

4e édition du FESTILARTS
“Les guerriers de la lumière”, œuvre de l’artiste Ankude Laka

La plasticienne Sika Akploo a quant à elle fait découvrir aux participants son univers artistique et son rôle dans la société. « Sur le thème de cette 4e édition du FESTILARTS, j’ai dû m’inspirer de ce qui se passe actuellement dans le monde pour créer mes œuvres tout en interpellant autrui à s’y imprégner et à se poser des questions », a-t-elle confié. “La Mer en danger”, titre de l’une de ses œuvres interpelle sur l’insalubrité de la mer, envahie par des déchets et plus précisément par des masques de protection en ces périodes de crise sanitaire. « C’est notre garde à manger, si elle est polluée, alors nous sommes également en danger », s’indigne la plasticienne.

4e édition du FESTILARTS

Cette soirée en marge de la 4e édition du FESTILARTS fut un rendez-vous du donner et du recevoir. « Il y avait pas mal de toiles sans titres et mes collègues et moi avions créé une atmosphère ludique pour donner nous même des titres à ces œuvres d’arts », confie une participante à la rédaction du magazine Ocean’s News. « C’était une porte ouverte sur le monde de l’art. Moi j’ai été transporté dans un autre univers plus rayonnant et agréable à contempler », déclare un autre participant.

Lire aussi:  Togo : plan de riposte contre une éventuelle apparition de grippe aviaire


Programme artistique en faveur des étudiants, acteurs de la chaîne artistique et littéraire ; à la population togolaise, la cérémonie d’ouverture de la 4e édition du FESTILARTS aura lieu ce mercredi 25 août 2021, à l’Université de Lomé. 

Interview avec Sefora Kodjo, Présidente du Conseil d'Administration de la Fondation SEPHIS

Estelle KETOGLO

Rédactrice Web chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *