ActualitéCoronavirus

Le Madagascar refuse de divulguer la composition du Covid-Organics

L’État malgache a refusé de communiquer la composition du Covid-Organics, le remède miracle qu’il propose contre le coronavirus.

Le Madagascar ne veut pas communiquer la composition du Covid-Organics, cette tisane dont le président Andry Rajoelina n’a de cesse de vanter les mérites. Le remède est essentiellement constitué d’Artemisia (à 62 %). Toutefois, on n’en sait pas plus sur la composition des 38 % restants.

Ce désir de préserver le secret commercial de la formule l’empêche d’obtenir l’autorisation nécessaire de mise sur le marché. Ajouté à cela, il y a aussi le fait que le Covid-Organics n’ait pas encore fait l’objet de tests cliniques, ce qui rend  l’OMS et les institutions africaines réticentes quant à l’adoption du remède.

Sorti le 20 avril 2020, le Covid-Organics est décrit par le président Andry Rajoelina comme étant « à la fois préventif et curatif composé d’artemisia et de plantes médicinales malgaches ». Toujours selon le chef d’État malgache, la tisane serait moins envahissante dans le processus de traitement des patients infectés.

Le Covid-Organics a été mis au point par les chercheurs de l’Institut Malgache de Recherches Appliquées (IMRA). Selon les informations, c’est le chef de laboratoire de l’institut, le professeur Herintsoa Rafatro, qui a refusé de divulguer la formule du remède.

Démentis de la CEDEAO

Quelques jours plus tôt, Andry Rajoelina a déclaré que les pays membres de la CEDEAO auraient commandé le Covid-Organics pour traiter leurs patients. « À la demande de plusieurs chefs d‘État africains, c’est avec honneur que nous vous remettons les dons de Madagascar pour les 15 pays de la CEDEAO », déclarait-il en remerciant le Président Bissau-Guinéen Umaro Sissoco Embaló qui avait pris l’engagement de distribuer le produit dans toute la zone CEDEAO.

Lire aussi:  Togo : 4e édition de la FI2L, une ouverture triomphale !

Dans un communiqué de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest, l’organisation ouest-africaine a démenti avoir passé une quelconque commande de Covid-Organics. « Nous souhaitons indiquer que la CEDEAO et son institution spécialisée en matière de santé qu’est l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) se dissocient de cette affirmation, et informer le public que nous n’avons jamais commandé ledit médicament », peut-on lire.

Toutefois, il ne reste pas moins vrai que certains pays membres de la CEDEAO ont reçu des lots importants de Covid-Organics. Il s’agit notamment de la Guinée-Bissau, du Niger, de la Guinée Équatoriale et de la Tanzanie.

Quoi qu’en dise les organisations internationales, le Covid-Organics semble avoir fait ses preuves au Madagascar. En effet, le pays compte 101 cas de guérisons sur 194 cas confirmés. Le pays n’a pas enregistré de décès jusque-là.

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: 2 Average: 5]
Interview avec Sefora Kodjo, Présidente du Conseil d'Administration de la Fondation SEPHIS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *