ActualitéTech

Media Institue of Southern Africa crée une application pour les journalistes africains en danger

Au Zimbabwe, Media Institue of Southern Africa (MISA) a créé une application de protection en faveur des journalistes africains. L’information a été annoncée par l’Institut et son organisme de surveillance des médias. Téléchargez le dernier numéro du magazine Ocean’s News. 

Le fonctionnement de l’application est simple. La platefomre dispose d’un bouton déclencheur sur lequel les journalistes en détresse peuvent appuyer pour alerter qu’ils sont en dangers. Avec ce système, l’alerte parvient à l’Institut et les contacts d’urgence du journaliste, selon sa localisation, pour un secours rapide.  

Le système d’alerte danger du Media Institue of Southern Africa est mis en place à cause des récentes agressions et détentions illégales de journalistes, enregistrées en Zimababwe et dans plusieurs pays de l’Afrique. Ces faits ont donc engendré des manifestations pour une demande de protection plus efficace des professionnels de médias. 

« C’est à la lumière de ces faits qui, en fait, ont augmenté pendant les périodes électorales, que nous avons décidé de lancer ce système d’alerte. Il arrive à point nommé et sera très utile à l’approche des élections générales de 2023, mais aussi pour signaler toute violence et demander de l’aide en cas de violation des droits des médias », a expliqué Nompilo Simanje, représentant due l’Institut au Zimbabwe.

Dani AKAKPO, Directrice Générale de la société TAAL-SA en couverture du magazine Ocean's News

Par Estelle KETOGLO

Rédactrice Web / Reporter chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.