ActualitéEntrepreneuriatPortrait

Nigeria : Oluwaseun Ayodeji Osowobi, figure de la lutte contre les violences envers les femmes 

Militante en faveur des droits des femmes nigérianes, Oluwaseun Ayodeji Osowobi fait partie des jeunes leaders africains de l’ONU. Au cœur de plusieurs actions ayant des répercutions assez fortes sur sa communauté, la jeune femme demeure aujourd’hui une figure de référence dans la lutte contre les violences envers les femmes et les filles au Nigeria. 

Née au Nigeria où elle a passé toute son enfance, Oluwaseun Ayodeji Osowobi vivait la majeure partie de son temps en compagnie de sa maman. Influencée par cette dernière, elle décide d’embrasser la carrière d’avocate pour s’identifier à elle.

Après l’obtention de son baccalauréat en administration locale et études de développement à l’Université Ahmadu Bello au Nigeria, elle poursuit son parcours en Angleterre, à l’Université de Swansea. Cette aventure lui permit d’obtenir une maîtrise en relations internationales. Portant, la cause féminine en elle, sa thèse portait sur l’égalité des sexes et les crimes sexuels contre les femmes et les enfants. 

Diplôme en poche, Oluwaseun Ayodeji Osowobi fonde Stand to End Rape (STER) en 2013, une plateforme qui a pour objectif de vulgariser la sensibilisation à la violence à l’égard des femmes et à apporter un soutien aux victimes des agressions sexuelles. À travers cette initiative et ses nombreuses actions en faveur de la femme, Oluwaseun Ayodeji Osowobi a fait partie de la prestigieuse liste Time 100 Next en 2019. Au cours de la même année, elle a été désignée jeune personne du Commonwealth.

Les retombées de son engagement 

Aujourd’hui, Oluwaseun Ayodeji Osowobi est reconnue mondialement comme étant une défenseure de l’égalité des sexes.  Elle a été primée à plusieurs reprises avec six ans d’expérience. Ses travaux portaient essentiellement sur le déploiement de solutions efficaces pour défier les barrières sociales systémiques qui favorisent les violences à l’égard des femmes et des filles. Pour arriver à endiguer ce fléau, elle a décidé d’utiliser la communication pour obtenir un changement social et comportemental. Le but, c’est d’arriver à améliorer les connaissances et les attitudes en matière de SGBV et pratiques en vue d’atteindre l’égalité des sexes.

Oluwaseun a soutenu plusieurs initiatives de prévention et d’intervention contre la violence en collaboration avec les institutions gouvernementales et non gouvernementales. Son engagement a permis de soutenir le plaidoyer politique pour enjoindre au gouvernement nigérian d’adopter des lois centrées sur le genre. 

Pour rappel, elle s’est associée en 2019 à BBC Africa Eye sur le documentaire #SexforGrades. Cette initiative permettait de mettre en lumière le harcèlement sexuel dans les établissements d’enseignement supérieur nigérians. Grâce à cet effort, le projet de loi sur l’interdiction du harcèlement sexuel dans les établissements d’enseignement supérieur a été relancé à l’Assemblée nationale et adopté en troisième lecture.

Interview exclusive avec Kayi DOGBE, Présidente de l’Association Femmes Chrétiennes Unies dans l’Action

Augustin ANONWODJI

Rédacteur Web / Reporter chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *