ActualitéEntrepreneuriatPortrait

Portrait : Nzambi Matee, le génie qui transforme le plastique usagé en brique plus résistante que le béton

L’entrepreneure Kényane Nzambi Matee fait partie de cette jeunesse qui se soucie de l’environnement. Pour contribuer à l’assainissement de ce dernier, elle fonde en 2017 Gjenge Makers, une entreprise qui transforme les déchets plastiques en pavés de brique cinq fois plus résistant que le béton. 

Mzambi Matee, la jeune visionnaire

Du haut de ses 29 ans, Nzambi Matee est née et a grandi à Nairobi, la capitale kényane. Elle a, d’années en années, assisté à la pollution sans cesse croissante de sa ville natale. En effet, près de 500 tonnes de déchets plastiques sont jetées chaque jour à Nairobi. Mais seulement une petite partie de ces déchets est recyclée. Cela découle directement du fait que les entreprises qui procèdent au recyclage doivent payer les gens pour se débarrasser de leurs déchets plastiques encombrants.

De son côté, le gouvernement kényan peine à résoudre le problème, laissant Nairobi crouler sous les déchets plastiques produits au quotidien. Révoltée face à l’inaction de l’exécutif pour résoudre ce problème, Mzambi Matee lance Gjenge Makers en 2017. « J’étais fatiguée d’être à l’écart », a-t-elle confié à Reuters.

Gjenge Makers

Gjenge Makers est une entreprise sociale qui a pour but de répondre au besoin de matériaux de construction alternatifs durables et abordables au Kenya et partout sur le reste du continent africain. Pour y arriver, Gjenge Makers recycle les plastiques usagés afin de les transformer en pavés, dalles de pavage et couvercles de regards.

À l’aide de trois (03) machines spécialement conçues pour ce travail, l’usine de Mzambi Matee redonne une seconde vie au plastique collecté gratuitement. De l’antre de ces machines sortent 1500 briques par jour. Cette production est assurée grâce à 112 collecteurs avec l’aide desquels l’entreprise a déjà collecté 3 000 tonnes de déchets plastique. Le traitement de ces déchets plastiques est fait en utilisant les dernières technologies de pointe. Le plastique recyclé est mélangé avec du sable à une haute température pour former un mélange qui est ensuite moulé selon les produits recherchés. 

Lire aussi:  Kenya : Chebelina Mukomuga, l'écolière de 95 ans


Concernant l’abordabilité des produits que propose Gjenke Makers, les briques sont vendues à un peu plus de 6 euros le m2 soit environ 4 000 F CFA. Selon Mzambi Matee, elles seraient beaucoup plus résistantes que les briques en béton. « Notre produit est presque cinq à sept fois plus résistant que le béton », se vante-t-elle. La résistance de ses briques, la jeune patronne la démontre dans une vidéo.

Une distinction de l’ONU

Notons que, Gjenke Makers répond à quatre des objectifs de développement durable (8, 9, 11 et 13). Ces objectifs concernent respectivement le travail décent et la croissance économique ; les industries innovations et infrastructures ; les villes et communautés durables et les mesures relatives à la lutte contre le réchauffement climatique. Cela a permis à la jeune entreprise kényane de remporter le prix des Jeunes Champions de la Terre décerné en 2020 par l’ONU.

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: 1 Average: 4]

Par Paul AMEGNAGLO

Rédacteur Web / Reporter chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *