Actualité

Togo : la CCIT entreprend des réformes

Le gouvernement togolais a examiné et adopté, mercredi 08 décembre 2021, en conseil des ministres, des réformes à mener pour un meilleur fonctionnement de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT). Ces mesures ont pour but de permettre à la CCIT de mieux défendre les intérêts du secteur privé appelé à jouer davantage son rôle de moteur de croissance.

À travers cet avant-projet, la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT) sera dotée, selon le Conseil, « d’organes forts permettant au secteur privé de jouer davantage son rôle de moteur de la croissance ». La démarche va permettre aux élus consulaires de mieux collaborer pour mener des actions en synergie, de disposer d’une chambre consulaire inclusive et dynamique en vue de mieux défendre les intérêts du secteur privé pour le développement socio-économique du Togo.

En ligne avec cette ambition de disposer d’une institution consulaire moderne et dynamique, le Conseil a également examiné en première lecture un projet de décret portant attributions, organisation et fonctionnement de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT).

La réforme engagée « s’inscrit dans le cadre de la poursuite des réformes règlementaires et institutionnelles menées par le pays, en vue d’atteindre ses objectifs de modernisation et de renforcement de ses structures », d’après le gouvernement togolais.

Rappelons que la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT), suite à la suspension en septembre 2020 du processus électoral consulaire conduit par son président d’alors Germain Mèba, sur fond de crise ouverte avec certains opérateurs économiques, est dirigée par une délégation spéciale que préside Mme Nthalie Bitho. Cette équipe intérimaire travaille principalement à la mise en œuvre des réformes au sein de l’organe consulaire.

Interview avec Israel GUEBO, Directeur de l'Institut Africain des Médias

Isabelle SODOKIN

Rédactrice Web chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *