Actualité

Nigeria : les échanges commerciaux montent de 10%

Les échanges commerciaux du Nigeria ont connu une hausse de 10,43% au troisième trimestre 2021.  Une information révélée par le rapport sur le commerce extérieur publié le dimanche 05 décembre 2021, par la National Bureau of Statistics (NBS) du Nigeria.

Selon la National Bureau of Statistics (NBS), le Nigeria a échangé pour plus de 13 283 milliards de nairas de marchandises, soit 32,3 milliards $ au cours du trimestre dernier. Par rapport au troisième trimestre 2020, ce volume est en hausse de 58,59% démontrant ainsi une reprise de l’activité économique, après les difficultés engendrées par la covid-19.

Bien que les exportations du pays soient en hausse de 1% par rapport au trimestre précédent, avec un volume de 5130 milliards de nairas (12,5 milliards $) et en hausse de 71,3% en glissement annuel, la balance commerciale du Nigeria reste déficitaire. 

Ainsi, entre juillet et septembre, le Nigeria a importé pour 8153 milliards de nairas (19,8 milliards $) de marchandises. Ce volume d’importations s’affiche en hausse de 17,3% par rapport au deuxième trimestre 2021 et en hausse de 51,4% en glissement annuel, mais porte à 7,3 milliards $, le déficit commercial de la première puissance économique de l’Afrique en termes de PIB.

Cette situation est imputable à une baisse observée de la performance de plusieurs secteurs de l’activité économique nigériane. On note ainsi que par rapport au deuxième trimestre 2021, le Nigeria a importé plus de produits agricoles (+21,01%), mais en a exporté moins (51,9%), une tendance qui s’observe également dans le secteur des produits énergétiques. Sur la même période, les exportations de pétrole brut ont chuté de 1,3%, par rapport au second trimestre 2021, mais se sont affichées en hausse de 66% en glissement annuel.

« Les exportations de pétrole brut sont restées le principal produit des exportations totales (78,48 %), tandis que le pétrole non brut a été évalué à 21,52 % des exportations totales. Les produits non pétroliers quant à eux n’ont contribué qu’à hauteur de 10,65 % des exportations totales, au cours du trimestre considéré », a indiqué la NBS.

Notons que par rapport au troisième trimestre 2020, le déficit commercial du pays producteur de pétrole s’affiche en hausse de 26,5%. D’après la NBS, il importe essentiellement ses produits de l’Inde (14,78% des importations) et exporte ses marchandises en grande partie vers la Chine (29,9% des exportations) – Les échanges commerciaux du Nigeria.

Interview avec Israel GUEBO, Directeur de l'Institut Africain des Médias

Isabelle SODOKIN

Rédactrice Web chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *