ActualitéLife Style

Santé : les règles douloureuses, l’essentiel à savoir

Les menstruations ou règles douloureuses, surviennent chez une femme sur deux au moment des règles. Encore appelées dysménorrhée dans le lexique médical, ces menstruations douloureuses sont souvent sans gravité. Mais elles peuvent être invalidantes ou être causées par une maladie sous-jacente.

Mieux comprendre les dysménorrhées

On parle de dysménorrhée, lorsqu’une femme ressent des douleurs au bas-ventre au début des règles ou au cours des règles. Ces douleurs sont la plupart du temps à type de tiraillement, de spasme ou de coup de poing, des fois intenses ou non. Cela s’accompagne dans certains cas d’irradiation dans les autres régions de l’abdomen. Elles sont dues à la contraction du muscle utérin, appelé myomètre. 

Lors du cycle menstruel, la muqueuse utérine appelée endomètre s’épaissit et devient très vascularisée afin de se préparer à recevoir l’embryon. En absence de fécondation, une partie de l’endomètre se désagrège, ce qui constitue les règles. Ainsi, le muscle utérin se contracte pour expulser le sang des règles et les débris de l’endomètre. Ce sont ces contractions qui sont à l’origine de la douleur. Toutefois, il existe d’autres sources d’origine des règles douloureuses. Celles-ci ne sont pas en lien avec la contraction du muscle utérin. D’où l’importance d’en parler avec un gynécologue.

On distingue la dysménorrhée primaire et la dysménorrhée secondaire. La dysménorrhée primaire apparait dans les mois que surviennent les premières règles chez la jeune fille. Elle s’atténue puis disparait au fil du temps, d’où la désignation primaire. La dysménorrhée secondaire apparait plus tardivement chez une femme qui au préalable ne ressentait pas ou très peu de douleurs lors des règles. Les règles douloureuses peuvent être accompagnées d’autres symptômes (diarrhée, vomissements, nausées, fièvre, …).

Lire aussi:  Covid-19 : mise sur pied d’une cellule d’écoute psychologique pour les Togolais

Les maladies qui peuvent être la cause d’une dysménorrhée

Chez la jeune fille, les douleurs sont dues à une contraction plus forte du muscle utérin. Mais d’autres causes peuvent être recherchées, notamment lorsque les douleurs restent fortes au fil du temps. Chez la femme adulte, des douleurs de règles peuvent être dues à : une endométriose, un fibrome utérin, un polype utérin, un dispositif intra-utérin, …

Que faut-il faire lors des règles douloureuses ?

Certains médicaments vendus sans ordonnance permettent de soulager les douleurs des règles. Ils agissent sur l’intensité de la douleur et permettent de la réduire. Ce sont entre autres les antalgiques et les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les antispasmodiques. Il faut noter qu’il est recommandé de ne pas prendre de l’aspirine pour atténuer la douleur des règles. En effet, ce dernier fluidifie le sang et peut occasionner des règles abondantes et des troubles hémorragiques. D’autres bonnes habitudes aident à réduire les douleurs des règles : 

  • Dormir en décubitus ventral (sur le ventre),
  • Appliquer une source de chaleur sur le ventre,
  • Faire de petites activités physiques légères comme la marche,
  • Diminuer le café, le lait,
  • Manger moins gras, moins sucrés,
  • Prendre de l’air, se détendre.

Il est nécessaire de voir un gynécologue ou une sage-femme déjà au début des premières menstruations chez la jeune fille. Ceci afin de lui procurer les conseils nécessaires. De même pour la femme adulte lorsque les douleurs ne sont pas soulagées par automédication à l’aide des médicaments précités ou sont invalidantes au quotidien. Nous vous recommandons de consulter un médecin lorsque ces douleurs s’accompagnent de fièvre, pertes vaginales, des saignements entre les règles, les règles abondantes.

Lire aussi:  Gabon : tremblement de terre de forte magnitude enregistré

En vous espérant en pleine forme, voici résumé ce qu’il faut connaitre sur les règles douloureuses ! Partager ces informations avec vos proches les aideront sûrement à mieux gérer leurs menstruations douloureuses. À bientôt pour un nouveau partage !

Interview avec Yves Ezui, Fondateur et Directeur Général de ForManagement Consulting

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *