ActualitéCoronavirus

Togo : lancement de la deuxième édition du programme Erasmus+

La semaine des études en Europe a été ouverte le mardi 27 octobre 2020 à Lomé. Elle a rimé avec le lancement de la deuxième édition du programme d’échange d’étudiants, Erasmus+ au Togo.

Initié par l’Union Européenne, le programme Erasmus+ prône l’échange d’étudiants entre les universités de divers pays ayant signé un accord. Il vise à offrir une formation de qualité à la jeunesse des pays partenaires, dont le Togo.

Le programme Erasmus+ concerne notamment les universités qui délivrent des diplômes reconnus par l’État.  « Ce programme est un creuset de développement et de partenariats interuniversitaires entre nos universités et celles d’Europe », a indiqué le ministre de l’Enseignement supérieur Ihou Wateba.

Plus de 4 millions de jeunes ont pu étudier dans l’un des pays membres de l’Union Européenne, grâce à une bourse du programme Erasmus+, depuis son instauration en 1987. On y compte 1 000 étudiants africains, et 12 togolais l’an passé. 

« C’est encore peu, ce n’est pas assez, et on va faire beaucoup mieux dans les années à venir », a déclaré, le Responsable économie et gouvernance à la délégation de l’Union Européenne, Frédéric Varenne.  

Soulignons qu’en dehors des bourses estudiantines, le programme Erasmus+ favorise la mobilité des enseignants-chercheurs, puis appui financièrement plusieurs projets de développement de l’enseignement supérieur dans les autres continents.

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: Average: ]

FI2L 2020
Lire aussi:  Coronavirus : la Tanzanie reçoit son lot du remède malgache Covid-Organics
Tags
Afficher plus

Par Emeline KUTOBLENA

Rédactrice Web / Stagiaire chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Désactivez votre bloqueur de publicité

Pour une navigation optimale sur notre site, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité.