Actualité

Côte d’Ivoire : Yodé et Siro condamnés à un an de prison avec sursis

Le duo zouglouman ivoirien Yodé et Siro ont été condamnés à un an de prison avec sursis et 5 millions FCFA d’amende chacun. Ils sont accusés d’outrage à magistrat, trouble à l’ordre public et diffamation.

Dimanche 29 novembre 2020, lors d’un concert dans la commune de Yopougon, les stars du Zouglou ont remis en doute l’impartialité du procureur de la République, Richard Adou. Le duo avait accusé le procureur de poursuivre uniquement les militants de l’opposition dans le cadre des enquêtes sur les violences électorales de la présidentielle du 31 octobre dernier. 

Jeudi 3 décembre, après l’audience de près de 4 heures, Yode et Siro ont été condamnés à un an de prison avec sursis et cinq millions de francs CFA d’amende chacun. Un an de prison avec sursis, c’est la moitié de ce qui avait été requis par le ministère public, mais pour les avocats de la défense, cela reste une peine très sévère. En effet, ils s’attendaient à un non-lieu, car ils estiment qu’aucune infraction n’est établie.

Pour N’Dri Clave, avocat de la défense Yodé et Siro sont célèbres pour leurs textes engagés et que tous les régimes en ont fait les frais : « Ils ont parlé du régime du président Bédié à l’époque, lorsque la Côte d’Ivoire était guettée par ce défaut de cohésion dû au concept de l’ivoirité. Ils ont dit que le président Gbagbo était hier dans les gradins, aujourd’hui il est sur la pelouse, qu’il ne fasse pas comme ceux qu’ils critiquaient. Il n’y a rien eu. Alors le président Alassane est là, ils constatent qu’il y a des tares, donc ils en parlent. Ils ne sont pas d’un parti politique. Ce sont des porteurs de message du peuple », a-t-il confié à nos confrères de RFI.

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: Average: ]

Lire aussi:  Littérature : « Fille de la décolonisation », chef-d’œuvre de la politologue Nadia Nsayi
Afficher plus

Par Ocean's News

La rédaction du magazine Ocean's News est composée de Journalistes et Rédacteurs Web Togolais avec des correspondants dans certains pays d'Afrique : +228 9221 3818 / contact@oceans-news.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page