ActualitéCoronavirus

Covid-19 : En Afrique du Sud, des étudiants menacent de boycotter les cours en ligne

Il y a trois (03) semaines, le gouvernement Sud-africain a pris la décision de confiner sa population pour freiner la propagation du coronavirus dans le pays. Une décision qui a obligé la direction universitaire du pays d’opter pour les cours en ligne. Pas bien vécue, certains étudiants menacent de boycotter les cours en ligne.

En Afrique du Sud, alors que le confinement est en place depuis trois semaines, les universités continuent, en conséquence, leurs cours en ligne. Mais certains étudiants qui ont de la peine à se connecter à Internet ont décidé les boycotter.

Les étudiants, principalement ceux de l’université de Johannesburg menacent l’établissement de boycotter les cours en ligne à partir de ce lundi 20 avril 2020. Ces étudiants n’ayant pas Internet chez eux n’arrivent pas à suivre les cours en ligne car le coût des données mobiles est très élevé.

L’Afrique du Sud est le deuxième pays le plus cher au monde pour Internet et le deuxième pays le plus cher d’Afrique pour l’achat de données mobiles. Étudier à distance est un cauchemar pour beaucoup en Afrique du Sud.

Cours en ligne

Si le gouvernement ne prend pas de mesure d’accompagnement pour appuyer cette décision, plusieurs étudiants ne pourront pas suivre ces cours, en témoigne Lunathi, étudiant en photographie qui déclare qu’il ne peut qu’assister qu’à un quart de ses cours en ligne par semaine. « Le problème c’est que je ne peux pas acheter de données mobiles sur mon portable. Nous sommes beaucoup à la maison. On doit faire un choix. Est-ce que l’on sacrifie l’argent pour m’acheter des données mobiles ou bien on sacrifie l’argent pour faire les courses ? Le choix est vite fait », a-t-il confié à nos confrères de RFI.

Lire aussi:  Burkina Faso : la reprise des cours des classes d’examens reportée

Un syndicat des étudiants annonce donc un boycott, ce lundi 20 avril 2020, à Johannesburg. Au centre de ses exigences : pas de sanctions ni de redoublement ainsi que l’envoi de données mobiles aux étudiants pour qu’ils puissent se connecter à Internet gratuitement.

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: 2 Average: 4.5]
Fin du Franc CFA en Afrique francophone

Aime APEDOH

Directeur de Publication de Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *