ActualitéEntrepreneuriat

Cameroun : Dorine Nina Nyabeyeu, handicapée, mais cheffe d’entreprise

Handicapée de naissance, Dorine Nina Nyabeyeu est une jeune camerounaise – mère célibataire privée de ses mains. Malgré son  handicap, elle s’est surpassée pour trouver sa place dans la société, en lançant “Nina épices”.   

Dorine Nina Nyabeyeu vit à Mvog Ada, un quartier populaire de la capitale camerounaise où elle a aussi installé “Nina épice”, une entreprise spécialisée dans la transformation d’épices locales. Elle transforme les épices et les distribue ensuite pour la commercialisation dans les marchés locaux. 

« Chez nous en Afrique et au Cameroun en particulier, nous avons des repas compliqués qui demandent beaucoup de temps. Comme le système électrique n’est pas toujours disponible avec des coupures récurrentes, je me suis dit qu’il faut apporter quelque chose de mieux à ces femmes, faire moudre les épices, les emballer et les déposer dans la cuisine », explique Dorine Nina Nyabeyeu. Tous les trois mois, Dorine produit environ 500 sachets d’épices, de contenance 60 à 250 mg. 

Pour développer davantage son entreprise, la jeune entrepreneure camerounaise se forme en Marketing et packaging, grâce à un programme du PNUD dont elle est bénéficiaire. Son formateur Prosper Lebon Afala s’incline devant le courage d’une femme disponible et active : « Elle est attentive, toujours à l’écoute et très disponible. Elle n’est pas comme les autres entrepreneurs qui n’ont jamais le temps. Elle est toujours là et très active », commente-t-il.

Par son dynamisme, Dorine Nina Nyabeyeu espère passer un message fort à l’ensemble des personnes handicapées qui vivent dans des conditions difficiles et se lamentent sur leur sort. « On ne va pas toujours attendre que les gens aient pitié de nous. La vérité est que nos larmes, nos pleurs ne vont rien changer. Dieu a semé en moi une graine d’espoir et je souhaite que celui qui me regarde, se dise que tout est possible », a-t-elle martelé.

Lire aussi:  Football : la FIFA octroie 500.000 dollars à la Fédération Togolaise de Football

Faute de moyens financiers pour recruter les employés, Dorine Nina Nyabeyeu se débrouille toute seule pour le moment. Elle espère faire connaître sa marque à travers le monde d’ici à la fin de cette année 2021. 

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: Average: ]
Fin du Franc CFA en Afrique francophone

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *