Actualité

La BAD décaisse 12,3 millions d’euros de plus dans le Corridor Abidjan-Lagos

La Banque africaine de développement (BAD) compte décaisser plus de 12,33 millions d’euros supplémentaires dans le chantier du Corridor Abidjan-Lagos. L’infrastructure routière de plus de 1000 km relie les capitales de cinq États de l’Afrique occidentale : Abidjan, Accra, Lomé, Cotonou et Lagos.

Ce nouveau financement pour le chantier du Corridor Abidjan-Lagos a été annoncé dans un communiqué officiel, datant du mercredi 29 avril 2020. L’institution bancaire y souligne avoir approuvé deux semaines plus tôt, cette injection en faveur de la Commission de la CEDEAO. Ce nouveau fonds servira à couvrir une partie des dépenses liées à l’étude du projet de développement du corridor autoroutier.

L’actuel tracé de cet important réseau routier est projet depuis plusieurs années. Il traverse les grands centres économiques des cinq pays que sont Abidjan, Accra, Lomé, Cotonou et Lagos. À lui seul, cet axe routier contribue à près de 75 % des activités commerciales sous-régionales.

Une fois achevée, le corridor Abidjan-Lagos aura pour objectif de consolider les échanges et l’intégration en Afrique occidentale, en offrant un accès portuaire maritime aux pays enclavés.

Notons que la contribution totale de la Banque africaine de développement pour le projet s’élève à 22,4 millions d’euros.

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: 2 Average: 4]
Lire aussi:  Togo : des travaux pour renforcer le système d’alimentation en eau potable de la ville de Lomé

Par Paul AMEGNAGLO

Rédacteur Web / Reporter chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *