ActualitéEntrepreneuriatTech

Kenya : la start-up iProcure lève 10,2 millions $ pour s’étendre en Afrique

La start-up iProcure, entreprise kényane spécialisée dans les technologies agricoles, lève un montant de 10, 2 millions de dollars. L’objectif est de s’étendre en Ouganda et en Tanzanie.

La plateforme d’approvisionnement en produits agricoles, iProcure, a obtenu un financement de 10, 2 millions $ le total des fonds qu’elle a mobilisés depuis le lancement de ses activités. 

Le financement, structuré sous forme de dettes et de capitaux propres, va permettre à la start-up iProcure d’étendre ses activités dans d’autres pays d’Afrique de l’Est, précisément, l’Ouganda et la Tanzanie. Il permettra également à la plateforme de lancer une offre de crédit permettant aux détaillants agricoles d’acheter des fournitures à crédit.

« Nous allons allouer une partie des ressources à l’introduction de produits moins chers et de meilleure qualité que nous fournirons à des acteurs internationaux », a affirmé Stefano Carcoforo, cofondateur et directeur des données et de la croissance de iProcure.

La start-up iProcure connecte, depuis sa création en 2013, 5000 agro-commerçants à des producteurs agricoles. Elle envisage renforcer sa base de partenaires et détaillants, et d’accroître sa livraison du dernier kilomètre. Outre les services d’approvisionnement et du « last mile delivery » aux négociants en produits agricoles, iProcure fournit des informations commerciales et une gestion des stocks basée sur les données tout au long des chaînes d’approvisionnement. 

Du point de vue d’Abel Boreto, directeur adjoint des investissements chez Novastar Ventures, l’entrée de la start-up iProcure sur les marchés de la Tanzanie et de l’Ouganda apportera sans aucun doute une immense valeur ajoutée au secteur agricole.

Dani AKAKPO, Directrice Générale de la société TAAL-SA en couverture du magazine Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.