Actualité

Prix RFI Théâtre 2021 : l’haïtien Jean d’Amérique lauréat avec « Opéra poussière »

L’écrivain et dramaturge haïtien Jean D’Amérique a remporté ce dimanche 26 septembre, le Prix RFI Théâtre 2021, pour sa pièce  « Opéra poussière ». Une pièce qui ressuscite une figure oubliée de l’histoire de son pays.

Par la  pièce théâtrale « Opéra poussière », Jean d’Amérique raconte l’histoire de Sanite Belair, sergente puis lieutenante de l’armée révolutionnaire haïtienne, résistante anticolonialiste, exécutée en 1802, à l’âge de 21 ans, par les soldats français. L’écrivain et dramaturge haïtien vient de remporter le Prix RFI Théâtre 2021.

Selon Ken Bugul, qui a fait office de présidente du jury pour cette huitième édition du Prix RFI Théâtre, Jean D’Amérique a réussi, à travers sa pièce, à “réhabiliter” cette figure féminine de la lutte anticolonialiste “sortie de la mémoire collective”

La présidente du jury, qui se dit passionnée d’Haïti, indique avoir été “personnellement marquée” par le travail du dramaturge et salue dans la foulée “une œuvre monumentale, avec une écriture magnifique, menée de main de maître”. « Travaillant sur tous les registres de la langue, ce texte entremêle rêveries et revendications et témoigne d’un classicisme nourri de poésie hip hop », a estimé le lauréat du Prix RFI Théâtre 2021.

Le lauréat

Poète, dramaturge et romancier, Jean D’Amérique de son vrai nom Jean Civilus est né à Côtes-de-Fer, en 1994.  Il s’est fait connaître en tant que poète en 2015 avec Petite fleur du ghetto. Il a par la suite sorti deux autres recueils : Nul chemin dans la peau que saignante étreinte en 2017 et Avilir les ténèbres qui l’a placé sur la liste des finalistes du Prix RFI Théâtre 2021.

Lire aussi:  Sadio Mané au centre d’une escroquerie à 700 millions Fcfa

Prix RFI Théâtre

Le Prix Théâtre RFI, ou Prix RFI Théâtre, récompense depuis 2014 une œuvre en français d’un auteur non européen. Cette année, le jury du prix a sélectionné 12 textes sur 149 venus de 21 pays. Les conflits générationnels et les contradictions entre modernité et tradition dans la sphère familiale et dans la société ; la dénonciation de la dictature et de la corruption sous une forme de farce et d’autres sur la pandémie de la Covid-19 ont été parmi les thématiques explorées pour cette édition du concours.

Interview avec Sefora Kodjo, Présidente du Conseil d'Administration de la Fondation SEPHIS

Isabelle SODOKIN

Rédactrice Web chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *