ActualitéEntrepreneuriatNotre sélectionPortrait

Donald Jims : De la photographie à l’éveil des consciences !

Adzonou Komlanvi Donald, plus connu sous le nom de Donald Jims est un photographe qui monte. Togolais, jeune, la vingtaine, il enchaîne les succès. Armé de sa caméra, il “fait du sale” comme son tout dernier projet intitulé “On fait du sale”. Il fait partie des jeunes africains qui réalisent beaucoup avec peu. 

Photographe de talent, Donald Jims est le responsable de Jimshoot, la branche de photographie de Jimscommunication, une structure spécialisée dans la production multimédia et la communication digitale. C’est un jeune professionnel, réalisateur de vidéo et jeune Ambassadeur Unicef-Togo. Doté d’une âme d’artiste, Donald découvre sa passion pour la photographe à ses années de collège, lorsque sa maman achète un téléphone portable doté d’une caméra avec lequel il s’amuse à prendre des photos. 

Une fois en classe de seconde, il s’offre un téléphone Android grâce à ses économies. Avec cet appareil, Donald organise fréquemment des shooting photos avec ses camarades de classe. « J’étais devenu le photographe de mes amis mdr… », ironise-t-il. Et de poursuivre : « Je me suis rendu compte que je réalisais des choses fascinantes juste avec ce téléphone, surtout que j’avais des grands frères (les Jims) qui étaient pour moi une source d’inspiration ».

Bon élève, après un Bac littéraire, Donald Jims s’inscrit en faculté de Droit à l’Université de Lomé. Des études qu’il est obligé d’y mettre une pause après deux ans, à cause de quelques problèmes personnels. Motivé par une soif d’apprendre et une envie farouche de réussir, il se concentre alors sur son grand amour qu’est la photographie. 

Lire aussi:  Nigeria : Taiwo Oyebola Agbona, une jeune femme de 23 ans intronisée reine


Après une formation en leadership, il intègre l’agence Jimscommunication ou il tutoie son premier appareil photo professionnel. Il le nomme “Elinam” : « Elinam devient mon compagnon, mon meilleur ami. On a traversé beaucoup de choses ensemble, on allait ensemble dans les mariages, les anniversaires, on faisait des Trips… c’est clair, On était devenu les meilleurs potes, les inséparables… c’était beau », explique Donald Jims. Pour se perfectionner, il suit une remise à niveau sur les bases de la photographie avec son Coach Yayra Jims, responsable de Jimscommunication. À Jimscommunication, Donald a initié plusieurs projets qui ont… […

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: 2 Average: 5]
Interview avec Sefora Kodjo, Présidente du Conseil d'Administration de la Fondation SEPHIS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *