ActualitéCoronavirus

Togo : un “après-midi de conte” avec Hidi Culture réussi !

Annoncé sur les réseaux depuis plusieurs semaines par la plateforme Hidi Culture,  l’évènement “après-midi de conte” a tenu toutes ses promesses le samedi 24 avril 2021, à l’espace Hidi Culture, à Cacveli.

Un “après-midi de conte”, pour égailler les enfants en cette période particulièrement tendue, due à la crise sanitaire : c’est ce qu’a proposé la plateforme de littérature jeunesse Africaine Hidi Culture, samedi 24 avril dernier. L’évènement a réuni une trentaine d’enfants accompagnés de leurs parents. 

Avec pour objectif de revaloriser la culture africaine et celle du Togo tout particulièrement, la première édition de cet évènement a reçu Allassane Sidibé,  directeur de la maison de l’oralité Gabidè et Atsou Adigbi. Tous deux conteurs professionnels, leurs histoires parlent des humains, elles tissent des ponts entre contes traditionnels, récits de vie et cultures du monde.

C’est donc à un “après-midi de conte” très spécial que les enfants ont participé, meublé d’histoires passionnantes, de chants et danses. Chaque passage des conteurs était sanctionné par des tonnerres d’applaudissements. Les enfants, ainsi que les parents qui ont fait le déplacement de l’espace Hidi Culture devenaient de plus en plus émerveillés après chaque histoire racontée.

« Pour une première édition, la soirée a été très réussie. Les contes étaient très bons.  À un moment, j’étais emportée et je suivais seulement le conteur », a confié une mère participante, à la fin de la soirée à Ocean’s News. 

Pour l’équipe organisatrice, l’objectif de cette première édition fut plus qu’atteint : « Quand j’ai lancé l’évènement je ne savais pas que les parents allaient s’intéresser. Ils se sont pourtant inscrits et ont aimé. Comme vous pouvez le voir, les enfants aussi étaient vraiment dedans. C’est une réussite et je remercie le Seigneur pour cette victoire », a confié à notre rédaction, Bessi KAMA-SABA, promotrice de Hidi Culture. 

Cette édition, en raison de la pandémie de Coronavirus, les places étaient limitées, empêchant bon nombre d’enfants d’y participer. « Nous promettons une deuxième édition pour permettre à tous ces enfants d’être des nôtres prochainement », a affirmé Bessi KAMA-SABA.

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: 1 Average: 4]
Lire aussi:  France : Studely lance un programme de Bourse d’études pour accompagner 30 étudiants d’Afrique francophone

Rebecca GNONFAM

Stagiaire chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *