Actualité

Hydrocarbure : Eco Atlantic annonce une acquisition stratégique au large de la Namibie et de l’Afrique du Sud

La société d’exploration pétrogazière Eco Atlantic a annoncé, lundi 10 janvier 2022, qu’elle a signé un protocole d’accord avec Azinam, pour l’acquisition de 100 % du portefeuille d’actifs de ce dernier en Namibie et en Afrique du Sud.

L’entreprise Eco Atlantic a conclu une nouvelle acquisition stratégique, ajoutant une base d’actifs d’exploration au large de l’Afrique du Sud et de la Namibie. Grâce à cet accord avec Azinam Group, la société devrait émettre de nouvelles actions, équivalant à environ 16% de la société élargie, pour acquérir les projets qui incluent un puits d’exploration plus tard cette année.

En Afrique du Sud, cela représente d’une part, 50 % d’intérêt opérationnel, ainsi que le statut d’opérateur dans le bloc 2B situé dans le bassin offshore d’Orange. D’autre part, il s’agit d’une participation de 20 % dans le bloc 3B/4B en eau profonde.

Du côté de la Namibie, Eco Atlantic va acquérir une participation nette de 85 % dans l’ensemble des blocs pétroliers où Azinam est partenaire, à savoir les licences d’exploration pétrolière (PEL) n° 97, n° 98 et n° 99. Avec son intérêt existant dans le PEL n° 100, Eco Atlantic sera l’opérateur des quatre blocs, une fois l’accord conclu.

Par cette transaction Azinam va participer au capital élargi de Eco Atlantic à hauteur de 16,65 %. La société obtiendra en plus des bons de souscription valables seulement en cas de découverte commerciale. « Nous sommes ravis d’informer le marché de cette transaction passionnante et nous nous félicitons de l’alignement renforcé avec Africa Oil Corp et le groupe Lundin au sens large », a déclaré Gil Holzman, directeur général de Eco Atlantic.

« L’acquisition renforce notre position stratégique à long terme en Namibie, nous donnant 85 % et une participation dans quatre blocs très prometteurs, et nous donne une polyvalence supplémentaire alors que nous cherchons à nous associer à un acteur majeur pour aider à accélérer de nouvelles activités d’exploration dans le pays en plein essor », a-t-il poursuivi. Holzman a ajouté : « L’acquisition d’Azinam ne nécessite aucun financement en espèces pour conclure et des discussions positives sont en cours avec les principales parties prenantes existantes d’Eco en ce qui concerne la souscription des fonds nécessaires pour participer directement à l’activité de forage en Afrique du Sud 2022 ».

La transaction devrait être finalisée d’ici au 31 janvier 2022, une fois que certaines conditions préalables seront remplies. Il faudra entre autres qu’un contrat d’achat d’actions soit signé entre les deux sociétés, d’une part. D’autre part, il faudra obtenir les approbations requises, tout en effectuant les diligences nécessaires dans un délai raisonnable.

Interview avec Israel GUEBO, Directeur de l'Institut Africain des Médias

Isabelle SODOKIN

Rédactrice Web chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *