Actualité

Togo : le Festival International des Lettres et des Arts 2021 tient son pari !

Ouverte à l’Université de Lomé le 25 août, la 4e édition du Festival International des Lettres et des Arts (FESTILARTS) a fermé ses protes, le vendredi 27 août 2021. Ce clap de fin a été marqué par la désignation des lauréats du Prix Littéraire Komla Messan Nubukpo (PL-KMN). 

À Lomé, la 4e édition du Festival International des Lettres et des Arts (FESTILARTS) a connu une affluence record et confirmé son rang de creuset par excellence de promotion de l’art plastique et de la littérature africaine, au Togo. L’événement lancé officiellement le 25 août a été un succès du point de vue organisationnel. Créateurs, professionnels et amateurs de l’art plastique ne se sont pas faits prier pour répondre à l’appel des organisateurs. 

Prix Littéraire Komla Messan Nubukpo 

La cérémonie de clôture de la 4e édition du Festival International des Lettres et des Arts (FESTILARTS) a été consacrée au Prix Littéraire Komla Messan Nubukpo 2021. Initié en faveur des écrivains togolais, il fait partie intégrante du programme de ce festival. Le prix est à chaque édition attribué à un écrivain togolais, pour l’une de ses œuvres.

Prix littéraire en hommage au professeur Komla Messan Nubukpo, le Prix Littéraire Komla Messan Nubukpo est organisé depuis 2019, par le Club littéraire et artistique Nimble Feathers, en collaboration avec le groupe ADEPT/CODIREL. Objectif : Promouvoir les plumes émergentes, favoriser l’émulation et encourager la production littéraire au Togo et en Afrique. Pour cette édition, trois genres ont été retenus : Le roman, le théâtre et la poésie. « Pour la célébration du PL-KMN 2021, le jury à réévaluer les critères de sélection. Pour une imposition des genres, nous avons décidé de nommer quatre finalistes », a expliqué le président du jury, Litinmé  Molley.

Lire aussi:  Togo : la coopération Togo-Allemagne s’intensifie

Douze (12) ouvrages étaient en lice pour cette édition.  Sur les douze (12), le jury a sacré Jeannette Ahonsou pour son ouvrage “Le piège à conviction”, Ayi Dossavi avec “Chants de sable” et Kokouvi Dzifa Galley pour son ouvrage “Un pas avant”, tous premiers ex æquo.

« C’est un honneur, un plaisir d’être nominé à un prix des Universitaires », a confié Ayi Dossavi. Et à l’écrivain Kokouvi Dzifa Galley de renchérir : « C’est une joie d’être reconnu et honoré par les siens ». Une joie également partagée par Jeannette Ahonsou : « Je suis très enthousiasmée d’avoir été nominée PL-KMN 2021 dans le cadre de cette 4e édition du Festival International des Lettres et des Arts. Ça fait plaisir de voir son œuvre appréciée et primée. C’est la littérature togolaise qui gagne, qu’elle soit donc célébrée », a-t-elle commenté. Thérèse Karoué-Atchall avec son œuvre “Le secret” a quant à elle reçu la Mention honorable du jury.

La 4e édition du Festival International des Lettres et des Arts a pris fin avec cette soirée de remise de récompense aux acteurs de la littérature togolaise et le mot de fin du Directeur de cabinet du président de l’Université de Lomé, Dr Yves Sosoè. Le rendez-vous est pris pour la 5e édition, l’an prochain.

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: 1 Average: 4]
Interview avec Sefora Kodjo, Présidente du Conseil d'Administration de la Fondation SEPHIS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *