Actualité

Togo : institutionnalisation du programme de volontariat

Grâce au volontariat, les citoyens renforcent leurs capacités et participent à leur propre croissance. Fort de l’impact du programme de volontariat au Togo, le gouvernement pousse des réflexions pour l’institutionnaliser. 

Lancé en 2011 avec le PROVONAT (Programme National de Volontariat) avant une mutation en Agence Nationale de Volontariat au Togo (ANVT), le volontariat a enrôlé plus de 50 000 personnes à ce jour, dont plus de 50% de femmes. L’initiative est composée de plusieurs programmes notamment, compétence, engagement citoyen, senior, international.

Il y a de cela plus d’une décennie, le gouvernement a lancé le programme de volontariat au Togo pour assurer l’employabilité d’une partie de la population. Aujourd’hui, ce programme est sur le point de connaitre une avancée significative.

Lors d’une émission spéciale dédiée à l’action gouvernementale dans son secteur, le ministre du Développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Myriam Dossou d’Almeida, a annoncé que les réflexions sont en cours pour amplifier le volontariat au Togo. 

« Nous envisageons d’institutionnaliser ce programme », a-t-elle indiqué. Le volontariat est un investissement fait dans son pays, mais aussi en soi-même.  « Le volontariat ne remplace pas l’emploi ou n’a pas pour vocation d’être un emploi durable. C’est un engagement sur une durée déterminée à apporter sa contribution au développement de son pays et le pays vous le rend bien. » 

Le programme de volontariat au Togo travaille avec plus de 600 structures sur le territoire et inspire d’autres pays.

Nouvelle parution du bimestriel panafricain Ocean's News

Kossiwa VEDOME

Rédactrice Web chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *