Actualité

Togo : interdiction de se procurer des médicaments du laboratoire « Maiden Pharmaceuticals »

Le ministère de la Santé du Togo a interdit, vendredi 07 octobre 2022, la procuration des médicaments du laboratoire « Maiden Pharmaceuticals », sur le territoire togolais. 

Le professeur Moustafa Mijiyawa, ministre de la Santé, de l’Hygiène Publique et de l’Accès Universel aux Soins du Togo, a lancé un appel à vigilance à la population togolaise sur la procuration des médicaments du laboratoire « Maiden Pharmaceuticals ».

« Des décès d’enfants enregistrés dans un pays de la région ouest-africaine ont été notifiés par l’OMS à travers sa conférence hebdomadaire. Ces décès seraient liés à des lésions rénales aiguës causées par des sirops contre la toux et rhume, fabriqués par le laboratoire indien « Maiden Pharmaceuticals » », peut-on lire dans le communiqué publié sur le portail officiel de la République Togolaise. 

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a mis, la semaine dernière, le laboratoire indien en cause. L’organisation a annoncé que Maiden Pharmaceuticals est un laboratoire non agréé. Et aucun des médicaments du laboratoire n’a obtenu l’autorisation de mise sur le marché au Togo. Les médicaments mis en cause sont : Prométhazine, Kofexmalin, Makoff, et Magrip.

Le professeur Moustafa Mijiyawa invite à cet effet les citoyens et citoyennes togolais.es à faire preuve de violence et à éviter de se procurer toutes sortes de médicament mis sur le marché par le laboratoire Maiden Pharmaceuticals. 

Le ministre a profité de l’occasion pour inviter la population à éviter par ailleurs de se procurer des médicaments à travers des circuits non formels.

Nouvelle parution du bimestriel panafricain Ocean's News

Par Estelle KETOGLO

Rédactrice Web / Reporter chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *