ActualitéEntrepreneuriatMode

Mode : En Tanzanie, Rahma Bajun fait revivre l’amour du tissu africain

À 32 ans, Rahma Bajun a hissé sa marque MnM Clothing Line à un rang d’enseigne importante du paysage mode africain. Engagée, elle œuvre également afin d’aider la jeunesse à se développer

Rahma Bajun est une jeune entrepreneure tanzanienne qui contribue déjà grandement à la valorisation du continent africain. Elle est la fondatrice et directrice artistique de  MnM clothing Line, une marque de vêtement  qui propose des vêtements, des portefeuilles et autres accessoires de mode pour hommes et femmes, exclusivement fabriqués à base d’un tissu populaire typiquement africain dénommé Kitenge. 

Au terme de ses études universitaires, Rahma Bajun endosse différentes casquettes, en faisant de petits boulots.  « Lors d’un séjour au Burundi, au détour d’un magasin d’estampes africaines au marché du coin. J’ai été émue par leurs créations. Je me suis alors acheté quelques pièces », raconte-t-elle. 

Dans la foulée, l’actuelle patronne de MnM clothing Line trouve un tailleur et lui explique comment elle voudrait que son tissu soit. Rahma Bajun découvre alors une véritable vocation, faire revivre l’amour de l’estampe africaine en Tanzanie, mais également à travers l’Afrique et dans le monde entier. Elle fonde alors la marque de vêtements MnM Clothing Line et en devient la directrice artistique. « Je veux montrer à quel point les imprimés africains sont beaux, classiques et colorés », affirme-t-elle. Au fil du temps, Rahma a fait de la conception de vêtements et de meubles d’impression africains une activité importante. 

Citoyenne engagée, elle s’active également sur un autre chantier d’envergure. Employée dans une organisation de la société civile, elle n’hésite pas à agir afin de trouver des solutions aux multiples obstacles auxquels se trouve confrontée la jeunesse africaine. Rahma Bajun incite les jeunes à saisir les opportunités qui s’offrent à eux. Selon elle, ce n’est qu’à travers cela que le développement d’une Afrique plus forte est réellement possible. 

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: 1 Average: 5]
Lire aussi:  Dossier : voici les 18 personnes les plus riches d’Afrique
Interview avec Sefora Kodjo, Présidente du Conseil d'Administration de la Fondation SEPHIS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *