Actualité

Togo : l’AIFJL outille les jeunes de la préfecture de Vo pour promouvoir la paix

L’Association Internationale des Femmes et Jeunes Leaders (AIFJL) a lancé officiellement, le 20 octobre 2021, un projet de Promotion de l’action des jeunes filles et hommes des communautés dans la construction d’une Paix durable ». Un projet initié à l’endroit des jeunes de la préfecture de Vo.

Dénommé « Jeunesse en action pour la cohésion sociale et une paix durable dans les communautés », l’Association Internationale des Femmes et Jeunes Leaders (AIFJL) a initié ce projet de Promotion de l’action des jeunes filles et hommes à l’endroit des jeunes de la préfecture  de Vo (Vogan et Togoville). L’organisme a reçu le soutien financier du PNUD à travers le fond IFD. 

Le projet poursuit plusieurs objectifs : Promouvoir l’engagement citoyen et le leadership chez les jeunes filles et hommes à Vo1 et Vo2, renforcer le pouvoir d’action des jeunes filles et hommes, initier des activités économiques, génératrices de revenus afin de renforcer leur autonomie financière, mais aussi, accompagner les initiatives économiques/activités génératrices de revenus des jeunes filles et hommes des préfectures de Vo.

L’AIFJL vise également à renforcer, à travers cette intuitive, la collaboration entre jeunes et autorités locales pour une gouvernance locale plus inclusive, à éveiller les consciences des jeunes filles et hommes sur les enjeux de leur participation à la prévention des conflits communautaires et la culture des valeurs de tolérance, respects et de solidarité. 

De nombreuses activtés seront au centre de ce projet, dont des sessions de formations continue de 20 jeunes filles et hommes de Vogan et Togoville sur l’entrepreneuriat et les activités génératrices et un championnat de football entre les jeunes des quartiers de Vo1 et Vo2 couplé de sensibilisation sur VIH et la consommation de stupéfiants à travers une scène illustrant la vie d’un(e) drogué(e) et d’autres thématiques clés. « Des journées/soirées culturelles seront également organisée. L’objectif est de valoriser l’interculturalité et les talents des jeunes à travers des chants, des soirées de danse, de musique traditionnelle dans Vo1 et Vo2 et favoriser le brassage culturel », a déclaré le comité d’organisation. 

Notons que l’Association Internationale des Femmes et Jeunes Leaders (AIFJL), initiatrice du projet est une association à but non lucratif de femmes engagées pour le leadership composée de jeunes sociologues et juristes. Elle existe depuis 2016 et se donne pour défi l’autonomisation de la femme togolaise.

Interview avec Yves Ezui, Fondateur et Directeur Général de ForManagement Consulting

Isabelle SODOKIN

Rédactrice Web chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *