ActualitéSport

Sénégal : Mort de Lamine Diack, ancien patron de la Fédération internationale d’athlétisme

Mort de Lamine Diack – Président de la Fédération internationale d’athlétisme de 1999 à 2015, Lamine Diack est mort dans la nuit du jeudi 2 au vendredi 3 décembre 2021. L’ancien patron de l’athlétisme mondial avait été condamné l’an dernier pour corruption.

Une perte de plus dans le monde sportive en 2021. Reconnu coupable en septembre 2020 à Paris, pour corruption passive, Lamine Diack est mort à l’âge de 88 ans, à Dakar où il est rentré en mai. Il avait été condamné par la justice française à quatre ans de prison, dont deux ferme, et 500 000 euros d’amende pour corruption et abus de confiance. Lamine Diack avait fait appel de cette condamnation et la date d’un nouveau procès restait à fixer.

Le sénégalais a été le premier président non européen de la Fédération internationale d’athlétisme. Homme politique d’envergure dans son pays, il a été maire de Dakar de 1978 à 1980 et député à l’Assemblée nationale du Sénégal de 1978 à 1993. Son bilan à tête de l’athlétisme mondial et sa réputation ont été mis à mal par l’accumulation des accusations à la fin de sa carrière. 

Considéré comme l’un des acteurs clés d’un système de corruption visant à couvrir des cas de dopage en Russie, il n’a pas pu se relever de ces nombreuses accusations avant sa mort. Il avait aussi été mis en examen pour corruption passive dans l’enquête sur l’attribution des Jeux olympiques de Rio (2016), de Tokyo (2020) et des Mondiaux d’athlétisme 2017. Son fils Papa Massata, ex-conseiller marketing de l’IAAF, a, lui aussi, été jugé à Paris pour corruption et blanchiment en bande organisée dans cette affaire.

RENAISSANCE, ELVIRA BIKOUA

Par Aimé APEDOH

Directeur de Publication de Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.