ActualitéEntrepreneuriatModeNotre sélectionPortrait

Burkina : Stéphanie Dabira, le rêve de toute une vie

Originaire du pays des hommes intègres, Sarah Stéphanie Dabira a vu le jour le 14 août 1995. Svelte, ambitieuse et très caractérielle, elle est de la trempe des personnes qui ne se fixent aucune limite. Entre sa passion pour la mode et son métier de communicante qu’elle allie si bien, Stéphanie est la promotrice de la marque de sacs et bagages Tinwè. Nous vous plongeons dans son univers !

Stéphanie Dabira et le blogging mode 

Petite, Stéphanie Dabira évolue dans un univers familial où elle acquière des réflexes de mode aux côtés de sa maman et de sa tante. La passion grandissante, elle nourrit le secret espoir de poursuivre des études de stylisme et de mode en France après l’obtention de son baccalauréat. Une idée qui se heurte à des difficultés. À la place, elle fera des études en communication. « Mon 2e choix a été la communication. Au cours de mes années d’étude de licence, j’ai découvert le digital et par la même occasion le blogging », confie Stéphanie Dabira au cours d’un entretien accordé au magazine Ocean’s News.

Informations nécessaires en main, elle fait ses débuts dans le milieu de la mode en mettant en place un blog de mode-découverte pour parler de sa passion. Entre photos et articles, son expérience dans le blogging lui ouvre des opportunités de collaboration avec des marques et photographes. Elle participe également à des concours et remporte plusieurs prix à l’instar du Prix du 2e meilleur blog au Burkina, Blog Awards et le 3e Prix blog4dev de la Banque Mondiale. S’il est vrai que cela lui a permis de vivre de sa passion, Stéphanie Dabira était animée par un désir d’aller plus loin et décide alors d’explorer d’autres horizons. C’est ainsi que naît sa marque de sacs et bagages Tinwè. Vous vous demandez sans doute comment la transition s’est faite ? 

Autodidacte, Stéphanie Dabira a su maintenir et faire évoluer la flamme de sa passion pour la mode en faisant preuve de curiosité et en acquérant le savoir dans les livres. « Je dirai que j’avais certainement l’aptitude de créer, puis je me suis exercée à le parfaire au fil des années », dit-elle. Le stylisme n’étant pas très développé à l’époque – au Burkina, il a été difficile pour la jeune entreprenante de trouver un professionnel du domaine pour mentor. Cependant, elle tient pour source d’inspiration les créatrices Sarah Diouf, Adama Paris et La falaise Dion.

Tinwè ou la réclame d’une identité culturelle

Avec une passion de plus en plus affichée et les idées alertes, Stéphanie Dabira lance en mai 2020 sa marque Tinwè après la sortie d’une collection test. Tinwè signifie “joie” ou “paix du cœur” en langue bwamu, langue paternelle de Stéphanie Dabira. Un nom qui rappelle les origines de notre “power girl” et qui marque le brin d’originalité… [Pour lire l’intégralité de cet article, rendez-vous à la page 26 du magazine Ocean’s News N°22].

Dani AKAKPO, Directrice Générale de la société TAAL-SA en couverture du magazine Ocean's News

Aurélie SANHOUIDI

Rédactrice Web / Reporter chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.