ActualitéEntrepreneuriatTech

Weee Centre, Chefaa et Click2Sure, lauréats de la première édition des AfricaTech Awards

Weee Centre, Chefaa et Click2sure ont remporté, samedi 18 juin 2022 à Paris, la première édition des AfricaTech Awards dans les catégories Climate tech, Healthtech et Fintech.

La première édition des AfricaTech Awards s’est déroulée à Paris, le 18 juin 2022, en marge de Viva Technology. Trois start-up ont été primées sur les 45 retenues en compétition depuis le 2 mai 2022. Weee Centre, Chefaa et Click2sure ont été respectivement primées dans les catégories climate tech, healthtech et fintech.

Fondée en 2012, Weee Centre, lauréate de la catégorie Climate tech, est une start-up kényane qui fournit des services de gestion des déchets électroniques et mène des opérations écologiques « sûres » dans le but de protéger l’environnement et la santé humaine.

Lauréate dans la catégorie healthtech, Chefaa est une start-up égyptienne fondée en 2018. Elle met à la disposition des patients atteints de maladies chroniques une plateforme où ils peuvent commander et renouveler leurs ordonnances et tous les besoins pharmaceutiques. Chefaa intègre un GPS pour faciliter la tâche à ces personnes et aide également au suivi des traitements. 

Dans la catégorie fintech de cette première édition des AfricaTech Awards, c’est la start-up sud-africaine Click2Sure qui remporte le prix. Fondée en 2015, elle a mis en place un logiciel en tant que service (SaaS) basé sur le cloud pour faciliter la vie aux entreprises opérant dans le secteur des assurances.

La première édition des AfricaTech Awards a été soutenue cette année par Proparco, une branche de l’AFD, et par la Société financière internationale (IFC). Les différentes catégories ont par ailleurs été sponsorisées, informe We Are Tech Africa, par New Energy Nexus, Cassava Technologies et le groupe Orange.

« L’Afrique regorge de solutions technologiques innovantes qui peuvent aider à lutter contre le changement climatique, promouvoir la sécurité alimentaire et étendre l’inclusion financière, pourtant, plus de 80 % des start-up africaines signalent des difficultés d’accès au financement. Des initiatives telles que les AfricaTech Awards, qui réunissent des entrepreneurs, des gouvernements et des investisseurs, sont essentielles pour attirer les ressources et le soutien dont les start-up technologiques ont besoin pour développer leurs innovations à travers le continent et au-delà », a déclaré Pour Makhtar Diop, directeur général de l’IFC. 

RENAISSANCE, ELVIRA BIKOUA

Ocean's News

La rédaction du magazine Ocean's News est composée de Journalistes et Rédacteurs Web Togolais avec des correspondants dans certains pays d'Afrique : +228 9221 3818 / contact@oceans-news.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.