ActualitéPortrait

Portrait : Ali Badini, le « génie » de la finance qui intègre le conseil d’administration du patronat

Titulaire d’un MBA (Master of Business Management) et directeur de « Credit Access », Ali Badini a rejoint le conseil d’administration de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire – Patronat ivoirien.

Ali Badini a intégré depuis fin juin le conseil d’administration de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire. L’information a été rendue officielle le 29 juin 2021, lors de l’assemblée générale de l’organisation. 

Après plusieurs expériences soldées par de fulgurants succès, ce financier ivoirien rejoint le Patronat qui compte plus de 3500 entreprises privées dans les secteurs de l’industrie minière, l’agriculture, industrie et les services.

Ali Badini, parcours d’un « génie » de la finance 

Il obtient son baccalauréat en 2003, au lycée moderne de Treichville à Abidjan, d’où il sort major de sa promotion. Passionné par tout ce qui touche à l’économie et la finance, il poursuit ses études en Algérie, à l’Université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou où il obtient une maîtrise en sciences économiques. Ali Badini va continuer à l’école Supérieure de Gestion de paris et obtient un MBA spécialisation Management-Financier en 2009, avec mention Très bien.

Lire aussi : Tidjane Thiam au conseil d’administration de Kering, un géant mondial du luxe

En 2008, pendant qu’il préparait son MBA, Ali Badini rejoint l’ABC banque de l’International Finance Corporation (IFC) à Washington. Là-bas, il est chargé durant une année entre autres, de l’analyse des demandes crédits et de l’évaluation des capacités et charges financières des demandeurs. Il est ensuite copté par le bureau sous régional de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) de 2009 à 2011, en tant qu’économiste junior.

Lire aussi:  Togo : certaines zones de Lomé privées d’électricité

De 2011 à 2014, il travaille en tant qu’économiste expert pour le Fonds international de Développement Agricole (FIDA). Avec la FIDA, Ali Badini effectue plusieurs missions dont l’analyse de la gestion financière des programmes de développement, du mécanisme de reconstitution des fonds intrants et de l’adéquation entre l’offre de services des microfinances et les besoins des petits producteurs.

Promis à une carrière internationale, cette dernière expérience marque un tournant décisif et vient changer la donne dans le parcours de ce brillant financier. Passionné de microfinance, il reprend en main Crédit Access, un établissement qu’il a façonné et bien géré. En 6 ans, entre 2014 et 2020, l’encours de crédit de Crédit Accès est passé de 183 millions francs CFA à environ 15 milliards francs CFA et l’effectif du personnel est passé de 9 à 171.

Les performances remarquables réalisées par Ali Badini permettent à Crédit Access de recevoir plusieurs distinctions notamment, le prix de la Meilleure Microfinance 2019, décerné par l’initiative « La Finance s’engage » en partenariat avec le patronat ivoirien. On compte dans son répertoire de distinctions le Grand prix or africain de la meilleure structure financière de lutte contre la pauvreté pour l’émergence 2019 décerné par AFRIQUE VÉRITÉ.

Interview avec Yves Ezui, Fondateur et Directeur Général de ForManagement Consulting

Isabelle SODOKIN

Rédactrice Web chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *